Le contrecoup de l’OMS : une « révolution de couleur » s’active à Cuba après son rejet du fonds Covax


Cuba a perdu quelque 754 milliards de dollars depuis que le président américain de l’époque, John F. Kennedy, a imposé pour la première fois le blocus économique en 1962.
Il avait l’intention d’étrangler la révolution cubaine naissante et de renverser le gouvernement de Fidel Castro, qui avait anéanti la dictature de Batista en 1959, soutenu par les États-Unis.
Le blocus était une mesure de représailles en réponse à la nationalisation de la propriété effectuée par le gouvernement révolutionnaire.