CES TERRITOIRES QUE LA FRANCE NE VEUT PAS CEDER – LES NOSY MALAGASY SONT MALGACHES COMME MAYOTTE APPARTIENT AUX COMORES


Note: Depuis la colonisation française du Madagascar avec les troupes du général Gallieni en février 1897 ou il aboli la monarchie merina qui régnait sur l’île et fit déporter la jeune reine Ranavalona III à la Réunion d’où elle sera envoyé en Algérie ( elle finira ses jours en 1917 sans avoir pu retourner dans son pays) . Le Madagascar officiellement indépendant depuis 1960, n ‘a pas encore pu récupérer les iles «éparses» ou les NOSY MALAGASY , toujours sous controle français, la raison principale étant leur enjeux stratégiques, économiques et environnementales. Bafouant encore une fois tous les principes de souveraineté nationale et d’audetermination des peuples de la Charte des Nations Unies.

«Le pays qui les contrôle domine de facto la moitié du canal du Mozambique soit un point de passage hautement stratégique puisque 30% du trafic mondial de pétroliers utilisent ce couloir maritime : les Glorieuses, Juan de Nova, Europa, Bassas da India permettent à la France d’être avec la Réunion et Mayotte la première puissance maritime du sud-ouest de l’océan indien et de posséder le plus grand empire maritime au monde après celui des États-Unis. Les îles présentent plusieurs autres atouts dont la richesse en ressources halieutiques de leurs eaux abritant près de la moitié des oiseaux marins de la région et plusieurs espèces menacées elle constitue elle-même des terrains d’étude unique pour les scientifiques

Mais il y a plus intéressant encore : leurs fonds marins possèdent potentiellement des ressources minérales dont des terres rares.

Il y a surtout de fortes chances qu’il recèle des hydrocarbures en grande quantité puisque d’énormes réserves de gaz ont été identifiées au cours des années 2000 et 2010 au large du Mozambique jusqu’ici il n’est pas question d’exploration du côté des îles éparses début 2020 le gouvernement français a résilié des permis d’exploration qu’il avait accordé au tour de Juan de Nova après avoir décidé de renoncer à tout forage pétrolier dans son domaine maritime.

Mais Paris ne se désintéresse pas des enjeux pétroliers et gaziers dans cette zone bien au contraire le gouvernement français et plusieurs multinationales françaises dont le pétrolier Total sont fortement impliqués dans l’exploitation future des gigantesques gisements mozambicains. Dans ces conditions garder La glorieuse, Juan des Nova Europa, bassas da India est essentiel pour la France, les îles éparses ce sont des territoires extrêmement stratégiques a lui-même dit Emmanuel Macron lors de son passage à Grande glorieuse. «

Fanny Pigeaud

Chapitre 6, extraits, l’empire qui ne veut pas mourir.

Télécharger le document en entier ici:

Deja una respuesta

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Salir /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Salir /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Salir /  Cambiar )

Conectando a %s

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.