LA DISPARITION IMMINENTE DE SYRIE ET IRAK AVEC LE GRAND PROJET ANATOLIEN D ‘ANKARA?


«LE GAP» / THE TURKIST GREATER SOUTHEASTERN ANATOLIAN PROJECT

IMPERIALISME TURC : Erdogan risque d’assécher la Mésopotamie avec le projet « Grande Anatolie » : 22 barrages et 19 centrales électriques le long du Tigre et de l’Euphrate . Ce projet va permettre le controle total du Tigre et Euphrate au grand dam de l’Irak et de la Syrie.

Le président turc a relancé le projet avec lequel il entend couvrir 25 % des besoins en électricité du pays en exploitant les deux voies navigables. Un geste qui menace de compromettre la disponibilité des ressources en eau dans la région, déjà réduites par les guerres et le climat.

La  Mésopotamie  drainée  par Recep Tayyip Erdogan . C’est le scénario qui risque de se réaliser si le président  turc  ne recule pas sur la soi-disant  Grande Anatolie , le projet pharaonique lancé il y a trois décennies pour réguler le débit des  fleuves Tigre  et  Euphrate  dans la région qui comprend également l’  Iran ,  L’Irak , la  Syrie , Arabie saoudite  et le  Koweït . Le plan est de construire  22 barrages et 19 centrales électriques  les premiers réservoirs commençant déjà à se remplir.

Le sud-est de l’Anatolie, route commerciale de première importance pendant de nombreux siècles, est récemment redevenue centrale dans les échanges commerciaux entre l’Occident et l’Orient, mais connaît en cette période  la pire sécheresse du siècle.

Source: Il fatto quotidiano

Deja una respuesta

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Salir /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Salir /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Salir /  Cambiar )

Conectando a %s

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.