INSURRECTIONS EN GUADELOUPE, EN MARTINIQUE ET AU SAHEL


«La première cause c’est l’eau et la vie chère et après le vaccin»
Partout, ça grogne. Partout, dans l’empire colonial et néocolonial français, des colonies françaises, telles la Guadeloupe, la Martinique, dans les néo-colonies françaises, telles les pays du Sahel, ça se soulève, ça s’insurge. Oui, les prétextes peuvent être variés. Pour les Colonies des Antilles, la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est l’obligation vaccinale. Et le Cri de cœur des insurgés dans ces colonies, Guadeloupe, comme Martinique, terre d’Aimé Césaire c’est « nous voulons vivre chez nous ».