Chili: des gardes de la trasnationale chinoise Three Gorges Corp. et des carabiniers ont expulsé avec des féroces chiens un camp de citoyens qui s’opposent au projet hydroélectrique de Rucalhue, en les brutalisant et en les emprisonnant.


Le socialisme «à la chinoise» -tend defendu par les révisionistes- réprime et exploite de la meme maniere que toutes les ploutocraties et les brigands capitalistes. Nous esperons de tout coeur que les chiliens sauront defendre leur territiore coute que coute.
«Au cours de l’action répressive, neuf personnes ont été détenues par des carabiniers, dont deux adolescents. Tous ont dénoncé avoir été battus par des policiers, ainsi que des gardes privés de de la transnationale China Three Gorges Corporation, qui les ont même attaqués à l’aide de chiens.
Malgré la forte résistance de la communauté de Rucalhue et Quilaco au projet hydroélectrique, qui s’est matérialisée par le rejet à travers une consultation citoyenne, la transnationale chinoise continue avec le projet au bord de la rivière Biobío.