L’effondrement de l’Union soviétique est un crime sans prescription.


La liste des programmes et opérations que la CIA a utilisés pour saper le potentiel militaire, économique et politico-moral de l’URSS et ainsi affaiblir l’Union soviétique est interminable. De 1949 au début des années 1970 seulement, 8 grands programmes ont été mis en œuvre.
La défaite de l’Union soviétique dans la «guerre froide», a déclaré le directeur de la CIA, Robert Gates, a été rendue possible par le travail de ses responsables de la Central Intelligence Agency, qui ont averti que la seule façon d’écraser l’URSS était de la faire exploser de l’intérieur.
Le coup d’État d’Eltsine en 1993 a été mené par l’ambassade des États-Unis à Moscou et a été soutenu par tous les gouvernements occidentaux
Déclaration du Présidium du Comité central du Parti communiste unifié à l’occasion du 30e anniversaire de la liquidation inconstitutionnelle de l’URSS en décembre 1991
30 ans sont passées depuis la liquidation programmée de l’URSS. C e n’était ni un accident historique, ni une conséquence naturelle de la «faillite du système» économique comme ils aiment le repeter aujourd’hui les « systémiques », ainsi que les libéraux « non-systémiques » . 76,4% des citoyens ont fortement soutenu la préservation de l’Union des Républiques socialistes soviétiques.
Au moment de la signature inconstitutionnels des « accords de Belovezhskaya » et de la démission du président de l’URSS Gorbatchev, pratiquement tous les hauts dirigeants politiques et militaires de l’URSS se trouvaient dans le centre de détention provisoire « Matrosskaya Tishina »
L’ère qui a commencé par la démolition criminelle de l’Union soviétique dure depuis trois décennies, et elle ne peut être interrompue que par un changement radical dans l’équilibre des forces dans la société russe moderne et le jugement de ses detracteurs.