Kazakhstan: l’ OTAN essaie d’encercler la Russie avec l’approbation de la Maison Blanche et le Mouvement socialiste Kazakh soutient la révolution de couleur.


Le mouvement socialiste kazakh, trotskiste, actif dans les manifestations du gaz semble avoir un bon soutien. http://www.idcommunism.com/2022/01/statement-by-socialist-movement-of-kazakhstan-on-the-situation-in-the-country.html

Comme les socialistes kazakh, La Fondation Open Dialogue basée à Bruxelles appelle les manifestants «pacifiques» et appelle les «démocraties libérales» à sanctionner le gouvernement.

La Fondation Open Dialogue a été un défenseur actif des protestations contre le coup d’État nazi de Maïdan, en Ukraine, qu’elle a appelé la « révolution de la dignité ». La Fondation Open Dialog est associée à l’oligarque kazakh Mukhtar Ablyazov et impliquée dans le blanchiment d’argent sale. http://en.mukhtarablyazov.org/

L’OTAN essaie d’encercler la Russie avec l’approbation de la Maison Blanche. Les États-Unis ont essayé de pénétrer en Russie en entrant par l’Ukraine, ils n’ont pas réussi, maintenant l’objectif est le Kazakhstan, profitant de l’explosion sociale, en raison de l’augmentation du gaz, il s’est retrouvé dans le script terroriste américain.

Rappelons que plus de 90 % des Kazakhs « opprimés » ont voté pour le maintien de l’unité de l’URSS, mais cette décision souveraine n’a pas été respectée car les traîtres s’étaient déjà mis d’accord avec l’Occident pour la dissoudre.

Face à la violente « fausse révolution » de couleur instiguée par les États-Unis et l’UE au Kazakhstan, le tueur à gages impérialiste de l’OTAN, l’Atlantic Council, ment sur la « souffrance du peuple kazakh ».

L’un des faits les plus révélateurs de ce qui se passe ces jours-ci au Kazakhstan est que le 16 décembre 2021, l’ambassade des États-Unis dans ce pays a annoncé les détails des manifestations à venir, les incitant comme s’il s’agissait simplement d’un autre parti politique d’opposition.

En resumé , le Kazakhstan s’en est bien mieux tiré pendant l’ère soviétique en tant que république socialiste avec l’URSS qu’en tant qu’État indépendant dirigé par des renégats communistes, devenus des autocrates néo-capitalistes soumis aux aléas de l’Occident et aux « révolutions de couleur ».

Bureau Alba Granada north Africa

plus:

– Loukachenko a réprimandé ceux qui se sont moqués de l’envoi de soldats de la paix : «Gardez à l’esprit que le Kazakhstan est notre partenaire économique. Notre commerce annuel avec le Kazakhstan est supérieur à 1 milliard de dollars. Si nous ne soutenons pas le Kazakhstan, ils ne nous laisseront tout simplement pas entrer à nouveau

https://eng.belta.by/president/view/lukashenko-comments-on-deployment-of-peacekeepers-to-kazakhstan-146805-2022/
-l’ancien ministre Karim Massimov, arrêté au Kazakhstan pour haute trahison est un associé du fils de Biden https: // rt.com/russia/545442-

-La branche de la CIA National Endowment for Democracy finance environ 20 programmes de changement de régime de la « société civile »au Kazakhstan avec environ 50 000 $ par an chacun. Les organisations impliquées semblent pour la plupart silencieuses pour le moment, mais elles sont un signe certain que les États-Unis jouent un rôle dans les coulisses. Le 16 décembre, l’ambassade américaine au Kazakhstan a  annoncé  les détails des prochaines manifestations.

https://www.ned.org/region/eurasia/kazakhstan-2020/

L’armée et les forces de sécurité ont réussi à vaincre les forces radicales islamistes à Almaty, reprenant pleinement le contrôle de tous les bâtiments gouvernementaux. Les pertes des manifestants radicaux islamistes se sont avérées vraiment énormes : plusieurs centaines de militants ont été tués, tandis qu’environ 2,5 mille radicaux ont été arrêtés.

Selon le ministère de l’Intérieur du Kazakhstan, actuellement à Alma-Ata, le nettoyage des quartiers de la ville contre les radicaux se poursuit, mais l’initiative est entièrement passée entre les mains des forces gouvernementales – de la Chine et soldats de la paix.

Les Vrai terroristes du Kazakhstan :

Caspian Pipeline Consortium partners: RF – OJSC Transneft 31% KZ/PRC – KazMunaiGaz 21% US Chevron 15% RF LUKOIL 12% US ExxonMobil 8% RF Rosneft-Shell 7% ND Shell 2% ENI 2% Oryx Caspian Pipeline 2% https://lukoil.com/Business/Upstream/Overseas

Deja una respuesta

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Salir /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Salir /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Salir /  Cambiar )

Conectando a %s

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.