Devoir de mémoire et anticolonialisme: La bataille de Paoskoto ( Sénégal) devrait être commémorée au niveau national.


Devoir de Mémoire: ’La bataille de Pathé Badiane au Sénégal devrait être commémorée au niveau national parce que pour l’une des rares fois des troupes anti- coloniales africaines avaient vaincu des troupes coloniales françaises’’

Mentira y guerra imperialista «la masacre de Buča es una vil provocacion de los nazis ucranianos» , Partido comunista de la federacion de Rusia.


Guennady Ziuganov, del Partido Comunista de la Federacion Rusa: «El Partido Comunista de la Federación Rusa condena enérgicamente la odiosa provocación conjunta de los políticos ucranianos y occidentales y pide una investigación exhaustiva y exhaustiva no de las falsificaciones que se están montando, sino de los numerosos crímenes reales de los banderistas nazis, incluida la brutal tortura de personal militar ruso.»

Planter du Blanc : le gendarme allemand réclame au Mali «la fin de la coopération avec les russes».


Jusqu’ à quand les puissances occidentales et ses hommes de pailles vont- ils continuer à saigner l ‘Afrique ? Jusqu’ à quand après plus de 500 ans de domination et pillage vont- elles continuer à s’immiscer dans les politique des pays souverains africains? «Le gendarme allemand » comme écrivait Aimé Césaire est toujours la, et averti aujourd’hui le gouvernement Malien de» cesser sa coopération avec les Russes»…. Le livre de Said Bouamama sorti en 2019 «Planter du Blanc» est d’une brûlante clairvoyance pour expliquer que le colonialisme n ‘est pas mort comme s’acharne à l ‘affirmer le discours et les médias oligarchiques occidentaux:

«Colonialisme et néocolonialisme ne sont, que deux formes historiquement datées de la mise en dépendance.
Je le répète : le colonialisme n’est point mort. Il excelle pour se survivre, à renouveler ses formes ; après les temps brutaux de la politique de domination, on a vu les temps plus hypocrites, mais non moins néfastes, de la politique dite d’Association ou d’Union. Maintenant, nous assistons à la politique dite d’intégration, celle qui se donne pour but la constitution de l’Eurafrique. Mais de quelque masque que s’affuble le colonialisme, il reste nocif. Pour ne parler que de sa dernière trouvaille, l’Eurafrique, il est clair que ce serait la substitution au vieux colonialisme national d’un nouveau colonialisme plus virulent encore, un colonialisme international, dont le soldat allemand serait le gendarme vigilant », Aimé Césaire 

La présence chinoise et russe est une aubaine pour l’ Amérique du Sud et l’ Afrique.


Grâce aux investissements chinois en Amérique du Sud sans précédent dans les infrastructures de base (énergie, télécommunications, ports, chemins de fer, autoroutes, etc.) en échange des ressources naturelles dont la Chine a besoin pour alimenter son industrie, la Chine a pu aider la région à atténuer l’impact de la crise financière de 2008 ; à créer des emplois (1,8 million entre 1995 et 2016) et à réduire la pauvreté (passant de 12 % en 2002 à 4 % en 2018).
La stratégie de l’administration Biden envisage non seulement d’attaquer le front principal à l’est (Moscou et Pékin), mais ouvre également un front au sud – secondaire, mais important – contre trois pays d’Amérique latine qui ont le plus défié Washington ces dernières années (Venezuela, Nicaragua et Cuba).
Les États-Unis pourront-ils faire reculer l’influence de la Chine et de la Russie sur la région ? rien de plus incertain…….