L’ autre Senghor/ Lamine SENGHOR: une voix avant-gardiste et courageuse de l’anti -impérialisme et l ‘anti -capitalisme africain


Lamine Senghor, participe en 1927, à Bruxelles (palais d’Egmont) au Congrès constitutif de la « Ligue contre l’impérialisme et l’oppression coloniale ». C’était la première tentative de structurer l’unité anticoloniale internationale. Il déclare :» L’oppression impérialiste que nous appelons colonisation chez nous et que vous appelez impérialisme ici, c’est la même chose, camarades ; tout cela n’est que du capitalisme ; c’est lui qui infante l’impérialisme chez les peuples métropolitains. Par conséquent, ceux qui souffrent des méfaits de l’impérialisme métropolitain, sont amenés à porter les mêmes armes et à détruire le mal universel qui n’est que l’impérialisme mondial. Camarades, il faut le détruire et le remplacer par l’union des peuples libres. Plus d’esclaves ! »
Ce message est toujours d’ actualité car la lutte anti impérialiste ne peut se limiter à la dénonciation des interventions et agressions et doit se mobiliser contre un pole impérialiste tres concret que sont l’ UE et l OTAN. La lutte anti impérialiste ne peut être fragmentée , ne peut se limiter à un seul pays , car c ‘est une consigne ou doivent être inclus tous les peuples du monde , et meme ceux dont les Etats sont les principales puissances impérialistes.

ESPANA: LOS ACUERDOS DE GUERRA PERMANENTE


Recordemos que «sólo 4 años después de finalizada la segunda guerra mundial, el régimen de Franco recibía el primer crédito concedido por un banco estadounidense con la aprobación del gobierno de EEUU.»
El 23 de Septiembre de 1953 se firmaron los Pactos de Madrid entre España y EEUU. Es el inicio de los acuerdos militares y la cesión de la soberanía de España permitiendo que el gobierno de EEUU instalase bases militares en territorio español.
EEUU podía decidir unilateralmente cuando y cómo utilizar las bases, sin estar obligado a dar cuenta al gobierno español……
Es hora de exigir al gobierno de Sánchez que no renueve el sometimiento de nuestros pueblos, de luchar por la paz.»