Internationalisme: Egypte accueille la 48ème Conférence Arabe du Travail avec la participation de la Fédération Syndicale Mondiale ( FSM)


Note : Bien nous déplorons du WFU «sa position onusienne» en matière de libération nationale pour la Palestine ses positions anti-impérialistes sont à soutenir.

——–

17 Septembre 2022 – Le Secrétariat général de la Fédération internationale des syndicats arabes a tenu une réunion dans la capitale égyptienne, Le Caire, au cours de laquelle il a examiné les préparatifs nécessaires à la convocation de la réunion du Conseil central de la Fédération qui aura lieu le 10 octobre à Damas.

La réunion était dirigée par Jamal Al-Qadri, secrétaire général de la Fédération internationale des syndicats arabes et chef de la Fédération générale des syndicats syriens. La réunion a réuni des membres des secrétariats généraux d’Iraq, d’Égypte, de Palestine, du Liban, de Bahreïn, du Soudan, de Tunisie, du Yémen et de Mauritanie.

Les activités de la Conférence arabe du travail incluent la participation des ministres du travail, des organisations d’employeurs et des syndicats de 21 pays arabes, ainsi que de diverses organisations arabes et internationales. L’événement examine les défis auxquels sont confrontés le mouvement ouvrier arabe, l’économie numérique et les questions d’emploi.

La Fédération Syndicale Mondiale a participé aussi à la 48e Conférence arabe du travail dont la délégation était composée de la secrétaire exécutive, Anda Anastasaki, et du membre du Conseil présidentiel Suzan Abd Al Salam. La FSM s’est adressée à la conférence et a eu des réunions bilatérales avec des représentants des syndicats arabes.

Voici le discours de la FSM  :

Chers collègues,

Frères et sœurs,

Permettez-moi de vous transmettre les salutations les plus chaleureuses et militantes au nom des plus de 105 millions de membres de la Fédération Syndicale Mondiale qui vivent, travaillent et luttent dans 133 pays des 5 continents.

La FSM ne pouvait être absente de cette conférence dans la mesure où les liens du mouvement syndical de classe avec les peuples arabes se sont forgés au fil des décennies à travers les luttes communes interminables et implacables contre le colonialisme, l’occupation étrangère et les interventions, le pillage des les ressources naturelles de leur territoire.

Après tout, la relation historique vitale entre la FSM et l’ICATU avec des initiatives communes, des domaines communs d’intérêt syndical international et diverses campagnes et activités en faveur des droits des travailleurs, n’est pas accidentelle. La relation de la FSM avec les peuples arabes est une ancienne relation fraternelle qui, au fil des années, s’approfondit et s’agrandit, au profit des revendications les plus importantes des travailleurs en matière de salaires, de santé, d’éducation, de sécurité sociale, de paix, d’autonomie. détermination et les droits démocratiques.

De plus, de nos jours, dans un cadre où les impérialistes planifient des changements de frontières et le partage des marchés dans le Moyen-Orient et dans le monde, les travailleurs ne peuvent pas être des observateurs indifférents et passifs de ce qui se passe contre eux. Simultanément, la FSM intensifie sa lutte pour la libération des territoires arabes occupés, en faveur du peuple palestinien, luttant pour son droit à avoir son État indépendant conformément aux résolutions de l’ONU, dans les frontières de 1967 et Jérusalem-Est comme capitale. En même temps, nous continuons à dénoncer et à lutter avec toutes nos forces contre les plans et interventions impérialistes entraînant des effusions de sang en Syrie, au Yémen, en Libye et en Irak et nous exprimons notre solidarité avec la Sudan World Trade Union Federation et nos affiliés à Djibouti.

Chers collègues,

Frères et sœurs,

Dans la période que nous vivons, les crises économiques du capitalisme se succèdent. La pandémie a non seulement creusé de manière spectaculaire les inégalités sociales, mais a également été utilisée pour de nouvelles attaques contre les droits démocratiques et les libertés syndicales. La question dominante aujourd’hui à l’ordre du jour des syndicats est la détérioration dramatique du niveau de vie des travailleurs due à la forte hausse des prix. Pour nous, il est clair que ce n’est qu’à travers les luttes et avec des revendications militantes organisées que nous pourrons satisfaire nos besoins contemporains à tous les niveaux : salaire, emploi, culture de sécurité, négociation collective, travail stable permanent et conventionné.

La FSM continuera vigoureusement et sans relâche à défendre les droits de tous les travailleurs et travailleuses arabes du monde entier, en suivant fidèlement et consciemment la voie tracée par ses 77 ans d’histoire. Nous tendons la main de l’amitié et de la collaboration aux peuples arabes pour des luttes communes, pour assurer un avenir pacifique sans interventions impérialistes et pour couvrir les besoins contemporains des travailleurs. Nous vous assurons que la FSM continuera à construire un mouvement syndical moderne, de classe, démocratique et indépendant. Nous vous assurons que la FSM restera la famille à laquelle appartiennent les peuples arabes et les travailleurs arabes et sur laquelle ils peuvent compter.

Merci.

Source: wftucentral.org

Deja una respuesta

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Salir /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Salir /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Salir /  Cambiar )

Conectando a %s

Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.