Note: Pendant plus de 6 ans, de lutte et d’action, ( nées en 2016) grace à l’organisation populaire , quartier par quartier, les CLAP sont venus en aide aux travailleurs vénézuéliens. Une action du gouvernement bolivarien qui a créer ce mécanisme d’approvisionnement alimentaire pour le peuple ( en pratiquant le porte à porte alimentaire ) sans avoir besoin » d’aide humanitaire» malgré toutes les adversités.

Ces efforts conjoints du PEUPLE ET DU GOUVERNEMENT pour lutter contre l’aggression des sanctions impérialistes de l’ OTAN et l’ UE , les blocus, les entreprises mafieuses qui se joignent au boycott pour tenter renverser le président ouvrier Nicolas Maduro ont vaincu la réaction de la bourgeoisie nationale et internationale.

Que font les CLAP ?

Les Comités locaux d’approvisionnement et de production ( CLAP ) sont nés en 2016 à l’initiative des Vénézuéliens pour surmonter les ravages de la guerre économique , de la spéculation et de l’accaparement imposées par des secteurs de la droite dans le pays afin de destabiliser le pays et renverser le gouvernement bolivarien. Comme le Chili d’Allende, la reaction recourt aux memes strategies afin de creer le chaos , et la pénurie organisée des aliments.

Les claps ont été créés pour développer des actions, combattre et vaincre la spéculation, l’accaparement , la contrebande et l’usure à travers la participation et l’organisation du Pouvoir Populaire.

Les CLAP au Venezuela sont une forme d’organisation populaire chargée, avec le ministère de l’Alimentation, de la distribution de produits subventionnes de première nécessité par le biais du porte-à-porte.

Cette initiative a été conçue par le président vénézuélien Nicolás Maduro afin que les communautés fournissent et distribuent des aliments prioritaires en livrant des produits directement au domicile des personnes disposant de moins de ressources.

En 2019, le gouvernement vénézuélien a distribué plus de 120 millions de boîtes Clap dans tout le pays.

Selon les chiffres des autorités vénézuéliennes, plus de 60 000 tonnes de denrées alimentaires et de produits de base sont distribuées via les CLAP aux secteurs les plus vulnérables de la société vénézuélienne.

Seuls unis et organisés nous pouvons consolider un nouveau monde de paix et de justice. L’impérialisme est notre ennemi commun et menace de détruire l’humanité. S’organiser est un devoir.

Au Venezuela, dans chaque quartier il existe des élections des chefs de rue, une direction de base qui consolide la démocratie participative et dirigeante dans le pays et facilite la satisfaction des besoins des travailleurs.

Selon l’article 2 du Règlement électoral, les structures qui correspondent au niveau de la base, composé de 269 730 rues, 46 769 communes et 14 381 Unite de Bataille Hugo Chavez ( UBHC) , se réfèrent à l’organisation politique.

Sous le slogan Organiser, Ajouter et Unir, l’élection de cette direction populaire se fait par vote direct, universel et secret.

Source: Diverses.

Souveraineté alimentaire: Le président vénézuélien Nicolás Maduro s’est engagé à allouer plus d’un million d’hectares de terres inutilisées aux Comités locaux d’approvisionnement et de production alimentaires (CLAP)., 2021

Anuncio publicitario