Multipolarité: «la Tunisie déterminée à contribuer à la réussite du Sommet Sino-Arabe»- En Avant Ifriqiya!


Sortir de la dépendance économique et du carcan occidentale crée par les anciennes puissances coloniales comme la France, -qui a soumis la Tunisie dans la dette à perpétuité et le pillage de ses ressources humaines et économiques- est devenu enfin possible. Les nouvelles corrélations de forces mondiales permettent à cette millénaire nation maghrébine de multiplier ses alliances et collaborations avec d’autres puissances économiques pour consolider son développement industriel et sa souveraineté nationale au profit des travailleurs tunisiens. Ce nouveau sommet sino -arabe se tiendra en Arabie Saoudite le 9 décembre 2022 et la Tunisie sera une des participantes. La Tunisie a adhéré au BRI ( Belt and Road Initiative- Ceinture et Route en 2018 ).Les relations diplomatiques entre la Tunisie et la Chine datent de 1964. Depuis cette date, les relations entre les deux pays ne cessent de se développer aussi bien dans les échanges économiques et commerciaux que ceux éducatifs et culturels. La Tunisie n ‘en sortira que gagnante comme le démontre tous les pays qui renforcent ses collaborations avec ce pays asiatique. En Avant Ifriqiya!

بسام أبو شريف: الجزائر.. دولة عظمى قيد التنفيذ


L’Algérie dans les BRICS… une superpuissance en devenir ?
L’auteur analyse la demande algérienne d’adhésion aux BRICS et L’accord stratégique entre l’Algérie, la Chine et la Russie;
«L’Algérie, tout comme tous les pays africains qui aspirent à se développer, à diversifier leurs économies et à se libérer de la dépendance aux pays occidentaux, a une chance inouïe de décoller économiquement, scientifiquement et technologiquement dans le cadre des BRICS. Ceux derniers forment un pôle incontournable dans le monde multipolaire»,
» L’Algérie est une immense terre fertile que le colonialisme français avait transformée en exploitations viticoles pour la production de vin. Une grande partie des terres algériennes peuvent être récupérées en plus des vastes terres arables »
«l’Algérie peut creuser pour les transformer en lacs d’eau douce en plus du gaz et du pétrole produits par le désert.»
«Elle possède du gaz, du pétrole et du fer. Elle peut établir d’énormes industries d’acier »
«L’Algérie peut commencer a développer désormais des usines de semi-puces, qui sont le principal facteur de l’avancement des industries, qu’elles soient militaires, civiles ou aérospatiales très développées».
Quelle joie de voir président cubain Diaz Canel finalement dans la terre algérienne !Il était temps !

Le 20e Congrès du Parti communiste en Chine – par Julio Yao ( Panama). (fr/esp)


Julio Yao : «J’ai juré de consacrer toute ma vie à expulser les États-Unis du Panama»
Note du militant canarien Chema:
» Je suis très heureux de publier cet article de Julio Yao, que mon ami Franklin Ledezma m’envoie avec sa grande générosité , non seulement à cause du respect que le professeur Yao m’inspire, mais aussi parce que je suis aussi convaincu de ce qu’il dit sur la Chine. Yao, un Panaméen chinois, est un exemple vivant des bienfaits de la migration, quelle que soit sa cause historique. Et la Chine renforce sa présence dans le monde, sans coup férir, sans tuer personne, sans renverser un seul gouvernement, comme le font les États-Unis. Les USA imposent par la force, le système néolibéral qui fait tant de dégâts. La Chine n’entend pas imposer son modèle socialiste, qui a si bien fonctionné. C’est la différence. C’est l’esprit de Samarkand, encouragé par l’OCS. La Chine propose un modèle de coopération multipolaire, basé sur la coopération commerciale et la loyauté. Et je crois, avec Yao, que c’est là l’espoir du monde. Et je ne manquerai pas de rappeler que Mao est venu réveiller l’antique sagesse chinoise et que ses successeurs en ont assumé l’enseignement et appelé, non pas à adopter ses idées, mais à se comprendre. Cela semble merveilleux, mais c’est quelque chose de très simple. C’est ce qu’on appelle l’ entente planétaire.»

Un an après: la punition collective de l’impérialisme occidentale continue sur le peuple afghan.


Rappel d’un passage de Karl Marx sur la colonisation britannique de l’ Afghanistan qui envahisse le pays et en tirent une écrasante défaite en 1842, avec des pertes se montant à 15000 militaires et civils alors qu’ ils tentent de battre en retraite par les cols des montagnes. » Les indigènes abattent les » chiens britanniques » depuis les hauteurs, des centaines tombent ainsi jusqu’à ce que l’extremité du col soit nettoyée, et seuls 500 à 600 hommes, blessés et affamés parviennent des lors à poursuivre leur retraite. Eux aussi sont massacrés comme des moutons au cours de leur marche, alors qu’ ils se fraient un chemin vers la frontière» ( Marx 1879-1880, Marx aux antipodes, Kevin B. Anderson)
Aujourd’hui, alors que « l’armée afghane » créée par l’Occident a disparu en poussière et que les talibans sont calmement arrivés au pouvoir, où en est l’Afghanistan maintenant ?

En février 2022, même le porte-parole impérialiste The Guardian a été contraint de souligner que l’Occident s’était livré à une punition collective contre l’Afghanistan en gelant les avoirs du pays – une vengeance vindicative contre son peuple pour avoir expulsé les forces américaines et leurs larbins au gouvernement.
Le prix des denrées alimentaires de base a augmenté de 40 %. Plus de la moitié de la population a besoin d’aide humanitaire et le taux de pauvreté avoisine les 90 %. De loin, ce sont les niveaux de détresse les plus élevés au monde.
Les aggressions USA contre la souveraineté afghane continuent, la dernière frappe étant sur la capitale afghane , au cours de laquelle la Maison Blanche a affirmé avoir « tué un chef d’Al-Qaïda ».
En violation flagrante de la souveraineté du pays, les États-Unis n’ont même pas alerté les responsables talibans avant la frappe, sans parler de leur demander la permission d’agir à l’intérieur des frontières de l’Afghanistan.
Malgré les tentatives USA de saboter la reconstruction de l’ Afghanistan -les agents américains sèment le terrorisme et le séparatisme dans la province du Balouchistan qui abrite le port de Gwadar- les projets de la BRI, dans le port Gwadar permettront au pays d’etre un important acteur dans les échanges commerciales avec l’Asie centrale et améliorer la vie des masses.
LA QUESTION EST : Les pays et les peuples sur les routes de la BRI ont désespérément besoin du développement pacifique qui leur est offert. La seule question est de savoir si la Chine peut aider des régions telles que l’Asie centrale et méridionale à se développer suffisamment rapidement pour dépasser les tentatives de déstabilisation parrainées par les États-Unis.

Anti-imperialisme: la Chine accuse officiellement les États-Unis de continuer à piller la Syrie.


Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Zhao Lijian»: Le gouvernement américain a pillé les ressources nationales syriennes et s’est ouvertement emparé des richesses du peuple syrien, ce qui a exacerbé la crise humanitaire dans le pays»

L’intervention militaire de la Russie en Ukraine est protégée par le droit international


Daniel Kovalik, l’auteur de cet article, est professeur de droit international à l’Université de Pittsburgh :» la Russie est menacée depuis huit ans» 
La Russie était en droit d’agir pour sa propre défense en intervenant en Ukraine, qui était devenue un mandataire des États-Unis et de l’OTAN pour attaquer – non seulement les Russes de souche en Ukraine – mais la Russie elle-même»…..

Malaria business/ Afrique : le paludisme, cette maladie de pauvre qui tue plus que le Covid (mais l’Artemisia annua est toujours interdite par les marchands de l’OMS)


L ‘Afrique a besoin des insoumis de la recherche.
Au Sénégal on recense en 2022, 91 537 cas de plus qu’ en 2021 selon le Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp). Près de 500 000 victimes par an, dans le monde, principalement des enfants.
Depuis que l’ on met des moustiquaires imprégnées, cheres à l’ OMS, il y a une recrudescence de paludisme car ce procédé ne tue pas tous les moustiques. Les moustiques craignent de moins en moins les insecticides . Il n ‘existe aucun vaccin sur le marché. Reste les médicaments comme la quinine ou l’ artemisia annua venue de Chine qui a fait ses preuves depuis 2000 ans.
Aujourd’hui elle reste toujours interdite par l’ OMS bien qu’elle ne soit ni toxique ni dangereuse. L ‘OMS evoque le «principe de précaution» et recommande la Mefloquine ( produite par L ‘armée américaine) aux effets secondaires mortels. Deux poids deux mesures.
Que cache cette interdiction? Cette enquête » Malaria Business» , concerne le Madagascar mais elle est aussi valable pour toute l’ Afrique subsaharienne. Elle nous éclaire sur les enjeux de ce NEGOCE au profit des grandes corporations pharmaceutiques et pour le malheur des morts et leurs familles.

L’autre guerre : en Afrique le cercle vicieux » pauvreté- mauvaises conditions sanitaires-maladies -pauvreté» doit être brisé- (+Photos et PDF)


La pauvreté persiste dans presque toute l’Afrique avec 400 millions d ‘africains qui vivent sous le seuil de pauvreté , alors que le continent de plus d’un milliard d’ habitants, regorge de richesses inestimables dans son sol, son sous-sol et en mer. Mais ces richesses ne profitent pas aux populations africaines.
» Comment un oisillon faible peut -il être le premier à voler ? et comment se débarrasser de la «mentalité du district pauvre» , de la mendicité internationale, de ces ONG qui pullulent et qui n’ apportent dans le long terme aucune vrai solution?
Des idées importantes telles que la lutte contre la pauvreté passe par le changement de mentalité et la promotion de l ‘éducation, faire de l’édification économique l ‘objectif le plus important, s’adapter aux réalités locales, accorder la priorité à l ‘action, lutter contre la corruption, développer l ‘économie tout en veillant à la construction d ‘un gouvernement intègre» restent toujours pertinentes pour les pays en développement qui doivent sortir de la pauvreté leur population.
«Réflexions basées sur le livre du camarade Xi Jinping » Sortir de la pauvreté», l’inspection des neuf districts de Mindong en Chine.

La présence chinoise et russe est une aubaine pour l’ Amérique du Sud et l’ Afrique.


Grâce aux investissements chinois en Amérique du Sud sans précédent dans les infrastructures de base (énergie, télécommunications, ports, chemins de fer, autoroutes, etc.) en échange des ressources naturelles dont la Chine a besoin pour alimenter son industrie, la Chine a pu aider la région à atténuer l’impact de la crise financière de 2008 ; à créer des emplois (1,8 million entre 1995 et 2016) et à réduire la pauvreté (passant de 12 % en 2002 à 4 % en 2018).
La stratégie de l’administration Biden envisage non seulement d’attaquer le front principal à l’est (Moscou et Pékin), mais ouvre également un front au sud – secondaire, mais important – contre trois pays d’Amérique latine qui ont le plus défié Washington ces dernières années (Venezuela, Nicaragua et Cuba).
Les États-Unis pourront-ils faire reculer l’influence de la Chine et de la Russie sur la région ? rien de plus incertain…….

Une guerre pour la destruction de la Russie et de la Chine-Le capitalisme est-il la dernière étape de la race humaine ?


Les facteurs politiques et militaires ne suffisent pas à élaborer une analyse raisonnable. La guerre est la seule et dernière alternative de l’impérialisme américain pour gérer sa crise.
Il est vraiment étonnant qu’en dépit de l’histoire coloniale et des diverses guerres impérialistes actuelles contre la patrie arabe, de nombreux « communistes et gauchistes » arabes soutiennent l’impérialisme contre la Russie qui, du moins, n’a jamais attaqué aucun pays arabe !
La Première Guerre mondiale entre pays multipolaires a en fait ouvert l’opportunité de la première révolution socialiste. La Seconde Guerre mondiale a également eu lieu entre les pays impérialistes et a abouti au renforcement et à l’expansion du camp socialiste. La Seconde Guerre mondiale a été lancée par le régime capitaliste nazi contre l’URSS socialiste, et c’est son Armée rouge qui a vaincu le nazisme et sauvé l’humanité.
En fait, un nouvel ordre mondial en sortira avec trois pôles, le bloc impérialiste, le bloc capitaliste autosuffisant de la Russie et de la Chine et le Tiers Monde/le Sud a moins qu’ une guerre nucléaire n’eclate avant …..