Chili: du colonialisme à l’économie mondiale de la dette-Que la dette du grand nord ne SOIT PAS payée par la classe ouvrière du sud!


Que la dette du grand nord ne SOIT PAS payée par la classe ouvrière du sud!
L’aggravation de la crise socio-économique et environnementale mondiale fera de la dette extérieure une maladie terminale incurable et une manifestation du mode de production capitaliste et de sa crise indéniable. 
Actuellement déguisé en euphémisme de «la dette extérieure » depuis1980 pour le paiement de la dette extérieure latino-américaine, plus de 250 000 millions de dollars ont été déboursés. 
À ce stade, nous reconnaissons que cela ne sert pas les intérêts de classe de forger un pont réformiste avec le secteur des affaires, car ce dernier, dans son désespoir de survivre, profitera de toute occasion pour enraciner son oligarchie financière, bloquer le développement de forces productives autonomes et violer la souveraineté des peuples par la dépossession, la faim et l’exploitation.