Analyse des communistes sur les résultats électoraux au Chili : Les causes de la défaite du oui, le scénario actuel et les nouveaux défis pour la politique révolutionnaire


Le 4 septembre 2022 , plus de 13 millions de Chiliens (sur les 15 millions autorisés) se sont rendus aux urnes pour «approuver» ou «désapprouver» le texte constitutionnel (de 488 articles, et 57 articles transitoires) rédigé par les 155 conventionnels constituants. 63% des Chiliens ont voté contre la nouvelle Constitution lors du référendum.
Il est important de rappeler que lors de la consultation populaire tenue en octobre 2020, 78% des Chiliens ont déclaré NOUS VOULONS UNE NOUVELLE CONSTITUTION POLITIQUE. Et cette volonté populaire est toujours valable. Ce que le Chili vient de désapprouver, c’est le texte constitutionnel proposé, mais pas le processus constituant.
C’est la conséquence du manque de cohérence politique, et de la poursuite d’une ligne de subordination aux capitaux internes et externes auxquels ils sont intimement liés.

C’ est un avertissement à tout changement de cap dans les conditions actuelles dans lesquelles le pays est situé. Il suffisait de voir les nominations dans les ministères clés, pour avoir une vue d’ensemble de la politique du gouvernement actuel. En plus de beaucoup d’improvisation, d’autant plus que la majorité obtenue par Boric , un social-democrate, était due à un vote populaire pour empêcher la victoire de kast, le nazi.

PC AP : avec la démobilisation, avec l’insatisfaction des revendications populaires, avec sa soumission au fonds monétaire international et son gouvernement de soumission ,le rejet de la nouvelle constitution a largement remportée les voix.
Nous ne devons PAS disqualifier la classe prolétarienne, les couches populaires et les peuples du Chili pour les résultats électoraux, puisque nous comprenons que les causes de la défaite de l’Approbation sont principalement dans les actions du gouvernement Boric, du Front Amplio, du P » C » et ses agents du parti au pouvoir.

Pour une Assemblée constituante et Populaire , pour reconstruire le Chili !

TABLE RONDE : OTAN- FMI, La Stratégie du Chaos et le Moyen Orient-Analyses et perspectives- samedi 11 septembre 2021- Tunis


Pouvons-nous annoncer que la phase de déclin des USA s’ est manifestée en Afghanistan ? VA-T-ON vers la fin des guerres unilaterales et préemptives ? quelle architecture politique se dessine pour le Moyen Orient ? quel avenir pour ses travailleurs ?
Certains parlent de l’obsolescence de l’Otan et un repli des USA vers l’ Amérique OTPA ( organisation du traite Panaméricain)

Mais Qu’ en est-il vraiment ?

La « pandémie » C-19: Détruire la vie des peuples. Dépression économique provoquée. Coup d’État « mondial »? du Prof. chossudovsky


La fermeture (simultanée) des économies nationales des 190 États membres de l’ONU le 11 mars 2020 est diabolique et sans précédent. Des millions de personnes ont perdu leur emploi et leurs économies de toute une vie. Dans les pays en développement, la pauvreté, la famine et le désespoir règnent»
Bien que ce modèle d’ »intervention mondiale » soit sans précédent, il présente certaines caractéristiques qui rappellent les réformes macroéconomiques menées au niveau national, notamment l’imposition d’une « médecine économique » forte par le FMI.»