ANTI -IMPERIALISME: LES RÉGIONS DU DONBASS, DE KHERSON ET DE ZAPOROJIÉ ONT VOTÉ MASSIVEMENT POUR LEUR INTÉGRATION À LA FÉDÉRATION DE RUSSIE: CE QUI VA CHANGER


Le 27 septembre 2022, après cinq jours de scrutin, les régions du Donbass (RPD et RPL – Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk), de Kherson et de Zaporojié, ont voté à une écrasante majorité pour leur intégration à la fédération de Russie. Les observateurs internationaux venus pour surveiller le scrutin n’ont vu aucune violation d’aucune sorte et estiment que le vote est légitime. Purnima Anand, observatrice de l’Inde, présidente du Forum international des BRICS, a parlé de ses impressions sur ce qu’elle a vu en RPD.»Toutes les personnes que j’ai interrogées m’ont déclarée avoir voté pour l’intégration de la RPD au sein de la fédération de Russie, et ont infirmé les déclarations des médias ukrainiens et occidentaux sur le fait que les gens seraient obligés de voter avec un fusil mitrailleur sur la tempe. Beaucoup de gens m’ont même demandé si j’étais sérieuse lorsque je leur posais cette question, tant ces élucubrations semblent totalement délirantes aux habitants de la RPD.»

Ce qui va changer : Toute nouvelle attaque contre ces régions pourra être interprétée par Moscou comme une attaque contre l’intégrité territoriale et la souveraineté de la Russie.
Voir aussi les déclarations de la journaliste britannique Vanessa Beeley qui était sur place et faisait partie des observateurs. dans le lien:

En savoir plus sur les crimes et les violations des droits de l’homme commis par l’OTAN


Le role des USA dans la perpetuation de cette alliance militaire est directement liée a la defense des interets des grandes corporations Américaines et occidentales dans le monde .
L’administration Joe Biden a promis à l’Ukraine 39,87 milliards de dollars d’aide militaire au cours des six mois entre février et août 2022, pour une moyenne de 228 millions de dollars par jour, alimentant ce que même d’anciens responsables du gouvernement américain admettent être une « guerre par procuration brutale » qui cause des dizaines de des milliers de morts.
L’administration Biden a dépensé 39,87 milliards de dollars pour l’aide militaire en Ukraine entre le 25 février et 2022 (le lendemain de l’invasion russe) et le 19 août 2022.
Nous vous proposons ci-dessous une revue de l’histoire de l’OTAN. Voir plus dans le lien :

Le blé ukrainien est-il américain ?


L’Ukraine est réputée pour sa « terre noire », extrêmement fertile et à haut rendement. Elle a longtemps été utilisé par les agriculteurs locaux , des kolkhozes, pour approvisionner une grande partie de l’Europe et du monde en maïs et en blé. Avec la privatisation des terres agricoles depuis un an, les transnationales américaines immensément riches sous tutelle des fonds d’investissement , ont les mains libres .
Le gouvernement américain, tout en disant au monde qu’il ne fait que négocier une transition en Ukraine, joue en fait un rôle central dans la colonisation de l’économie du pays.
Trois grandes corporations Cargill, Dupont et Monsanto, transnationales états-uniennes ont acquis pratiquement un tiers des terres cultivables ukrainiennes.
Alors que selon les sondages 81% des personnes interrogées se prononçaient contre la vente de la terre aux étrangers et que seuls 13% soutenaient la démarche préconisée par le Gouvernement.
De plus depuis que l’Ukraine et l’UE ont signé un accord d’association en 2014, et que l’Ukraine appliquait une interdiction sur les produits OGM comme en Russie, ils sont a présent permis.
La clause 404 qui promeut « l’utilisation des biotechnologies » dans l’agriculture ukrainienne le rend légal.
Du coup, lorsqu’on évoque le blé ukrainien et son exportation, la question se pose de quoi parle-t-on exactement ? Pourquoi omet-on systématiquement de mentionner les fonds d’investissements américains pourtant très importantes parties prenantes dans l’affaire et, pourquoi pas, principales bénéficiaires ?……..

Pour en finir avec L ‘Ukraine: l’occident se prépare à piller ce pays avec une thérapie de choc capitaliste de privatisation, déréglementation, et réduction de la protection des travailleurs.


Les 4 et 5 juillet 2022, de hauts responsables des États-Unis, de l’UE, de la Grande-Bretagne, du Japon et de la Corée du Sud se sont réunis en Suisse pour une soi-disant « Conférence sur la relance de l’Ukraine ». 
Toutes ces conferences sur la reconstruction ne visent qu ‘un seul objectif: la privatisation généralisée des industries publiques et la déréglementation de l’économie.
Mais ces mesures sont tres impopulaires parmi les ukrainiens : un sondage a révélé que seulement 12,4% soutenaient la privatisation des entreprises publiques (SOE), alors que 49,9% s’y opposaient. (12 % supplémentaires étaient indifférents, tandis que 25,7 % n’avaient pas de réponse.
Dans un appel explicite à réduire les protections du travail, le document a attaqué les dernières lois pro-travailleurs en Ukraine, dont certaines sont un vestige de l’ère soviétique.
Dans le même ordre d’idées, le Plan national de relance a exhorté l’Ukraine à réduire les impôts des entreprises et des riches capitalistes.
Il s’agissait essentiellement d’un appel à l’Ukraine pour qu’elle abandonne sa souveraineté économique au capital occidental.
Rappelons que c’est en fait le Fonds monétaire international , et plus particulièrement le refus du président ukrainien démocratiquement élu, Viktor Ianoukovitch, d’accepter les demandes du FMI de réduire les salaires, de réduire les dépenses sociales et de mettre fin aux subventions à l’essence afin de s’intégrer à l’UE, qui l’a amené à se tourner vers la Russie pour un accord économique alternatif, ouvrant ainsi la voie aux « manifestations Euromaïdan » soutenues par l’Occident et finalement au coup d’État de 2014.

Ukraine: NON, l’armée russe n’a pas bombardé un centre commercial bondé à Krementchouk 


Sans confirmer tous les médias mercenaires des criminels de l’ OTAN et les va -t- en guerre de tout bord ont diffusé des mensonges : «terrible attentat russe contre un centre commercial», il n’y a pas de reporters, la source est Zelensky, les médias attendaient la nouvelle, les milliers qui étaient là n’apparaissent pas, les voitures n’apparaissent pas… tout pour un montage profitant du Sommet du G7.
Les faits: Le 27 juin 2022, l’armée russe a bombardé une usine transformée en entrepôt militaire à Krementchouk, ce qui a provoqué l’incendie du centre commercial qui se trouvait à côté. Sans surprise, l’Ukraine et les Occidentaux ont accusé l’armée russe d’avoir bombardé directement le centre commercial, sauf que les vidéos filmées sur place prouvent que la version russe est vraie.
Préparez- vous car les mensonges vont continuer: «Les forces ukrainiennes prévoient de faire sauter une centrale thermoélectrique pour accuser Moscou» …..

Dr. Volodymyr & Mr. Zelensky : la face cachée du président ukrainien


Le problème de l’Ukraine est que son président, bon gré ou mal gré, a cédé son pouvoir aux extrémistes sur le plan intérieur et aux militaires de l’Otan sur le plan extérieur pour s’adonner au plaisir d’être adulé par les foules du monde entier
On rappelle qu’il a été élu avec le score canon de 73,2 % des voix en promettant de mettre fin à la corruption, de mener l’Ukraine sur le chemin du progrès et de la civilisation, et surtout de faire la paix avec les russophones du Donbass. Aussitôt élu, il va trahir toutes ses promesses avec un zèle si intempestif que sa cote de popularité tombera à 23 % en janvier 2022, au point de se faire distancer par ses deux principaux adversaires.
Dès mai 2019, pour satisfaire ses sponsors oligarques, le nouvel élu lance un programme massif de privatisation du sol portant sur 40 millions d’hectares de bonnes terres agricoles sous prétexte que le moratoire sur la vente des terres aurait fait perdre des milliards de dollars au PIB du pays. Dans la foulée des programmes de « décommunisation » et de « dérussification » entamés depuis le coup d’État pro-états-unien de février 2014, il lance une vaste opération de privatisation des biens d’État, d’austérité budgétaire, de dérégulation des lois sur le travail et de démantèlement des syndicats, ce qui fâche une majorité d’Ukrainiens qui n’avaient pas compris ce que leur candidat entendait par « progrès », « occidentalisation » et « normalisation » de l’économie ukrainienne………

IMPERIALISME / Le journaliste français Laurent Brayard témoigne: la France tue des civils dans le Donbass.


Des canons césars français aux escadrons de la mort colombiens en passant per les intégristes afghans ou syriens sur le sol ukrainien , il est clair que cette guerre contre la Russie n ‘ a pas l’adhesion des populations ukrainiennes. Ce n ‘est ni une guerre patriotique ni une guerre populaire comme nous le dépeint la propagande repugnante de l’ OTAN mais bien une guerre de 4 eme génération, une guerre par procuration ou les principaux acteurs sont les va-t-en guerre de l’ OTAN et ses mercenaires néo- nazis ukrainiens afin d ‘affaiblir la Russie et la Chine, ses principaux concurrents économiques, militaires et idéologiques.
Laurent Brayard, courageux journaliste français, qui a écrit , «L’Ukraine le royaume de la désinformation» et se trouve au Donbass témoigne:
«C’est désormais officiel : des canons français Caesar ont ouvert le feu hier sur des zones civiles dans le Donbass et Donetsk. L’information provenait du JCCC, le service gouvernemental de la République de Donetsk, qui est chargé d’enregistrer tous les tirs ukrainiens sur les zones civiles. «

L’intervention militaire de la Russie en Ukraine est protégée par le droit international


Daniel Kovalik, l’auteur de cet article, est professeur de droit international à l’Université de Pittsburgh :» la Russie est menacée depuis huit ans» 
La Russie était en droit d’agir pour sa propre défense en intervenant en Ukraine, qui était devenue un mandataire des États-Unis et de l’OTAN pour attaquer – non seulement les Russes de souche en Ukraine – mais la Russie elle-même»…..

Document : Le Parti communiste de la Fédération de Russie répond au Parti Communiste grec ( KKE) concernant la guerre en Ukraine


Où voyez-vous la « protection des intérêts de l’oligarchie ? Nos camarades qui exposent quotidiennement leur vie à un danger mortel défendent-ils aussi les intérêts des oligarques russes ? Ou défendent-ils les intérêts des gens ordinaires qui ont été victimes des néo-nazis qui ont pris le pouvoir en Ukraine ?
Au cours des quelque trente années qui se sont écoulées depuis le coup d’État anticommuniste de 1991, nous avons fourni de nombreuses preuves de notre lutte résolue contre l’élite dirigeante. C’est pourquoi notre parti bénéficie d’un si large soutien des masses.
La nature de l’État ukrainien actuel est l’alliance du grand capital et de la bureaucratie gouvernementale soutenue par des éléments fascistes sous le contrôle politique et financier total des États-Unis.
En termes de théorie marxiste, le conflit militaire en Ukraine ne peut pas être décrit comme une guerre impérialiste, comme diraient nos camarades. Il s’agit essentiellement d’une guerre de libération nationale du peuple du Donbass. Du point de vue de la Russie, c’est une lutte contre une menace extérieure à la sécurité nationale et contre le fascisme.
Cherchant à prouver que la guerre est menée dans l’intérêt de la bourgeoisie russe, afin de s’emparer des ressources naturelles et du potentiel industriel de l’Ukraine, nos camarades sortent les paroles de Lénine sur la nature des guerres de leur contexte historique.

Anténor Firmin : un autre Haïtien extraordinaire, qui nous donne une leçon» Sur l’égalité des races humaines».


Dans ce contexte «d’ukranisation» de l’Europe ( le nazisme est né de la théorie raciale), il devient impératif de divulguer les oeuvres de grands humanistes méconnus par les jeunes générations occidentales et qui on su affronter avec courage contre vents et marées, la pédanterie de l’intelligentsia pseudo scientifique de l’ époque. Le livre écrit en 1884 était «classé», cela veut dire caché, oublié et dissimulé pendant plus d’un siècle, sauf en Haïti et Cuba , où sa vie et son œuvre ont toujours été considérées notamment par le libertador José Marti . C’est un cas flagrant de racisme académique et intellectuel. Les exemplaires ont été perdus et la seule trace est restée dans la bibliothèque Nationale Francois Mitterrand où sont conservées toutes les publications produites en France. Il y a quelques années il a été traduit à Cuba par la Casa de las Américas.