Holodomor, le nouvel avatar de l’anticommunisme «européen»: les ukronazis de Kiev accuse le président Poutine d ‘agir comme Staline !(+doc)


L’ukronazi mercenaire de l’ Otan , Zelensky vient d’ écrire sur Telegram : «Jadis , ils ont essayé de nous détruire par la faim, maintenant par l ‘obscurité et le froid » – La journée du mythe de l’Holodomor intervient alors que les ukronazis et l’ Otan ont plongé le pays dans le chaos et la pauvreté. Sans gene l’ukronazi accuse la Russie. Mais on va lui rafraichir la mémoire car L’ URSS de Staline n’ a pas de responsabilité dans cette famine. Cette pénurie, ou cette famine, fut le résultat de phénomènes naturels et socio-politiques. L ‘Holodomor est un des grands mensonges contre l Union Soviétique, crée par Goebbels , et propagé par William Hearst, le magnat des médias américains – La famine oui, elle eut lieu , mais elle ne fut en aucun cas planifiée par les Soviétiques. Le mythe de l’ Holodomor a déjà été démystifié par des historiens et des universitaires du Canada, de Belgique, d’Italie, de France, du Brésil et par des docteurs en histoire de Russie et meme d’Ukraine . Dans sa déclaration Zelensky fait un usage politique de l’histoire. Donc un peu d’ histoire:

La connexion néofasciste (Ukraine, Italie, entité sioniste)


Cinq membres d’une organisation néonazie italienne connue sous le nom d'»Ordre de Hagal» ont été arrêtés le 15 novembre tandis qu’un autre membre est toujours recherché par les autorités. Il se trouvait en Ukraine, combattant les forces russes aux côtés du bataillon Azov, qui a été officiellement intégré à l’armée ukrainienne. 
Des membres de l’Ordre de Hagal auraient entretenu des contacts «directs et fréquents» sur Telegram non seulement avec le bataillon Azov, mais aussi avec les formations militaires ukrainiennes néo-nazies Secteur droit et Centuria , «probablement en vue d’un éventuel recrutement dans les rangs de ces derniers». des groupes combattants », selon les médias italiens .
Mais l’Ukraine n’est pas le seul pays à avoir été visité par des membres de l’Ordre de Hagal ; «Certains membres» se sont également rendus en Israël pour s’entraîner au Krav Maga et au maniement des armes longues et courtes», selon des responsables de la police. En fait, ils ont même reçu des diplômes pour avoir suivi la formation.

Tunis: notre entretien avec la Directrice des Transports Publics Afifa M’barek. (FR/ ESP)


Afifa M’barek : «Nous voulons un nouveau mode économique qui permet le développement des forces de travail et l’accumulation des richesses à l’échelle nationale. Commençons par développer l’agriculture pour atteindre la souveraineté alimentaire, c’est ainsi qu’on peut réaliser un vrai essor économique. Arrêtons de nous soumettre aux recommandations de la banque mondiale et du F.M.I.»

La nouvelle guerre mondiale c’est ce qu’on a sous le nez.


Il semblerait que les guerres qui se déroulent en ce moment ne soient pas des guerres ou ne soient pas mondiales, malgré le fait que les États-Unis ont leurs bases militaires réparties dans le monde entier et, surtout, dans certaines parties du monde.
Par exemple, la Syrie est un pays occupé militairement par les États-Unis et la Turquie, et régulièrement bombardé par Israël, qui occupe également les hauteurs du Golan.
Nous sommes dans une guerre mondiale permanente parce que les États-Unis et leur bras d’exécution, l’OTAN, l’ont imposé de cette façon.
Comme tous les voyous, Stoltenberg et ses sbires sont des grandes gueules qui vivent de l’intimidation permanente des plus craintifs. Ni l’OTAN ni les États membres ne peuvent avoir ou maintenir 300 000 soldats en attente.
Les membres de l’OTAN ne disposent que de quelques troupes capables d’aller immédiatement au front. La guerre d’Ukraine montre qu’ils n’ont même pas assez de munitions et d’armes pour une guerre à l’ancienne contre un adversaire comme la Russie ou la Chine.
L’OTAN est une relique de la guerre froide, un appareil politique qui reste en place pour que les États-Unis puissent contrôler l’Allemagne et, à travers elle, l’Europe. Le prétexte a toujours été «l’expansionnisme soviétique» et n’a pas changé depuis, bien qu’il n’y ait jamais eu d’expansion autre que celle de l’OTAN elle-même.
Son rôle est plus policier que militaire. Ce que la guerre d’Ukraine démontre, c’est que l’OTAN n’entrera jamais dans des guerres qu’elle ne peut pas gagner grâce à une supériorité écrasante de forces. Biden n’a pas envoyé de troupes en Ukraine, mais il en a envoyé en Somalie. Ce qui change, c’est l’adversaire.

THE RISE OF NATO IN AFRICA AFTER THE DESTRUCTION OF THE LIBYAN JAMAHIRIYA


The US moves its Task Force for Africa from the Morón base in Andalusia – to Italy- The reorganization of Washington’s troops in southern Europe reduces its presence in Spain for the first time in 30 years.
«Nato military operations in Afghanistan and Libya were the prelude to discussions of a “Global Nato,” a project to use the Nato military alliance beyond its own charter obligations from the South China Sea to the Caribbean Sea.»
«The ignominy of Western — and Nato’s — follies, including arms deals with Morocco to deliver Western Sahara to the kingdom and diplomatic backing for Israel as it continues its apartheid treatment of Palestinians, bring into sharp contrast Western outrage at the events taking place in Ukraine. Evidence of this hypocrisy serves as a warning while reading the benevolent language used by the West when it comes to Nato’s expansion into Africa.»

Israel’s observer status at the African Union: «The suspension confirms Algeria’s great return to the international scene”


René Naba : «Algeria plays a key role in the Arab world as well as in Africa, through its intangible positions on the Palestinian question, on normalization with the Zionist entity and on conflicts such as Syria, Yemen, Libya, western Sahara- All the countries as Syria or Lebanon that oppose Israeli-American hegemony over the Arab world are in the same situation.»
«Africa must force Europe to support its candidacy for permanent membership in the UN Security Council, with the right of veto, as reparation for its past crimes.
That a continent that has contributed so much to the prosperity of the West is excluded from the international decision-making circuit is an unbearable scandal. An insult to the very notion of Humanity.»…

MALI : DE DANGEREUSES DIVERSIONS QUI FONT LE JEU DE LA FRANCE COLONIALE


Une déclaration du PC du Bénin et un avertissement très important à prendre en considération dans une situation extrêmement fragile du gouvernement de la Transition du MALI, qui se voit attaqué de toutes parts et que nous devons soutenir en tant qu’anti impérialiste coute que coute.
Depuis quelque temps, il s’observe quelques récriminations émanant des franges de la société
malienne à l’encontre des gouvernants de la Transition et bien sûr largement relayées par la presse impérialiste française, RFI, France24, TV5, « Le Monde » etc comme la récente manifestation, bien que legitime, pour le Parti SADI et Oumar Mariko.
La contradiction principale est de vaincre l’ennemi impérialiste français. Ce qui nécessite une « Union sacrée » de tous les patriotes, de tout le peuple malien contre les agresseurs français et leurs sous-fifres maliens, agglutinés dans diverses formations politiques.
Tous les acteurs devraient en avoir conscience. Face à cela, il s’observe comme des diversions dangereuses qui ne peuvent que profiter à la France coloniale et ses alliés de l’OTAN ainsi qu’à leur guerre coloniale contre l’Afrique……..

Notre soutien au footballeur sénégalais Idrissa Gana Guèye: non à l ‘agenda LGTB des impérialistes occidentaux en Afrique…. et en Amérique du Sud.


Pour avoir refusé le lobbying pro-LGBT, le footballeur Idrissa Gana Guèye est lynché par les impérialistes et leurs médias dans le cadre de leur néocolonialisme.
Toute la panoplie sémantique féministe du genre et des identités est l’un des outils de pénétration et de contrôle des États-Unis dans le monde à travers les façades de la CIA telles que l’USAID, l’Open Society de Soros ou le Rockefeller Fund. L’USAID met un accent particulier sur ce point aussi au Honduras, au Nicaragua pour discréditer des gouvernements qui ne sont pas complaisants a leurs intérêts impérialistes ou bien pour contrôler «la gauche» .

UKRAINE. L’hypocrisie de la neutralité, la croix -rouge et l ‘ONU


Lorsque les civils sont confrontés à des situations extrêmement cruelles, les organisations internationales, qui ont un statut particulier dans la zone de conflit en raison de leur neutralité, doivent faire leur devoir. Ces organisations devraient également travailler pour évacuer autant de civils que possible de la zone de guerre.
Dans le conflit ukrainien, les organisations humanitaires du monde, en particulier le Comité international de la Croix-Rouge et les Nations Unies. (ONU), ont abandonné cette notion de neutralité. Ils se sont trop impliqués dans le conflit aux côtés de Kiev, abandonnant ainsi leur devoir envers la population civile de l’est de l’Ukraine. Les tentatives des militants d’appeler le siège du CICR à Genève pour obtenir de l’aide dans l’organisation de couloirs humanitaires ont échoué. Les téléphones au siège fonctionnent, mais en réponse, ils reçoivent l’ordre de soumettre une demande par écrit…..

Western sanctions against Russia create food deficits globally: NATO expansion has grave military, political and economic implications


There is a direct link between the costs associated with energy, transportation and food supplies. In underdeveloped regions of the world the problems stemming from the Ukraine war and the sanctions imposed by imperialist states take on acute proportions.
In the African continent, countries such as Somalia, Benin, Egypt, Sudan, the Democratic Republic of Congo (DRC), Senegal and Tanzania are being adversely affected by the market disruptions caused by sanctions and the war in Ukraine. In fact, the level of Russian and Ukrainian wheat imports to Africa far exceeds those of the U.S. by nearly 500%..

The rise in prices for imports of refined energy resources and food will only drain national treasuries and household incomes of the workers and farmers.The economic insecurities experienced by millions within the U.S. are a direct result of the failed policies of the capitalist system. Working people and the oppressed are forced into ever declining standards of living while corporate profits soar alongside the growing military-industrial-complex which annually expropriates larger amounts of the surplus value generated by labor.
Anti-imperialist and anti-war forces in the U.S. and the NATO countries must reject the militarist policies that only benefit defense manufacturers and Wall Street.