IMPÉRIALISME «WOKE» : C’EST MASSACRER LES PEUPLES » AVEC DIVERSITÉ ET INCLUSIVITÉ» (VIDÉO)


L’offensive des kleptocraties bourgeoises de gauche comme de droite n ‘est pas seulement militaire et économique , elle est aussi idéologique , et c ‘est par cette nouvelle mascarade de la «diversité et de l’ inclusivité» qu’ ‘elle se présente , tente de nous dévier de notre vrai ennemi et manipule la conscience de la classe ouvrière. L’auteur de ce texte résume assez bien cette attaque idéologique en Occident mais aussi en Amérique du Sud.
Cette pseudo-gauche ou fausse gauche, qui l’est pour avoir renoncé à la perspective de classe et donc à la défense des intérêts de la classe ouvrière, parle beaucoup d’inclusivité, d’empowerment, de diversité… ; il embrasse le novlangue dérivé de la théorie queer, utilise de nouveaux genres grammaticaux, tels que « iels » et autres artifices formels qui lui donnent un vernis progressif et « inclusif » ; tandis qu’en pratique, il cède aux mandats qui viennent de Washington et de Bruxelles pour continuer à écraser les classes ouvrières indigènes et d’autres pays, en particulier ceux considérés comme des ennemis.

Internationalisme: Egypte accueille la 48ème Conférence Arabe du Travail avec la participation de la Fédération Syndicale Mondiale ( FSM)


La Fédération Syndicale Mondiale a participé aussi à la 48e Conférence arabe du travail au Caire le 17 Septembre 2022 a déclaré: » La FSM ne pouvait être absente de cette conférence dans la mesure où les liens du mouvement syndical de classe avec les peuples arabes se sont forgés au fil des décennies à travers les luttes communes interminables et implacables contre le colonialisme, l’occupation étrangère et les interventions, le pillage des les ressources naturelles de leur territoire.
La question dominante aujourd’hui à l’ordre du jour des syndicats est la détérioration dramatique du niveau de vie des travailleurs due à la forte hausse des prix. Pour nous, il est clair que ce n’est qu’à travers les luttes et avec des revendications militantes organisées que nous pourrons satisfaire nos besoins contemporains à tous les niveaux : salaire, emploi, culture de sécurité, négociation collective, travail stable permanent et conventionné.
Nous tendons la main de l’amitié et de la collaboration aux peuples arabes pour des luttes communes, pour assurer un avenir pacifique sans interventions impérialistes et pour couvrir les besoins contemporains des travailleurs. Nous vous assurons que la FSM continuera à construire un mouvement syndical moderne, de classe, démocratique et indépendant. Nous vous assurons que la FSM restera la famille à laquelle appartiennent les peuples arabes et les travailleurs arabes et sur laquelle ils peuvent compter. «

«Non à l’agitation spécifiquement féministe, oui à l’agitation socialiste des femmes»


L’objectif principal de Clara Zetkin était d’étendre le mouvement ouvrier à son autre moitié, plus soumise que la moitié masculine. 
«Il n’y a qu’un seul mouvement, une organisation de femmes communistes – avant les socialistes – au sein du Parti communiste avec des hommes communistes. Les buts des hommes communistes sont nos buts, nos tâches, et cela s’étend aux autres niveaux de l’organisation traditionnelle.»
le projet et une agitation constante parmi les femmes encore éloignées du parti, à travers des réunions publiques, des débats et des réunions d’usine, des réunions de femmes au foyer, des conférences de déléguées non partisanes et apolitiques, du porte-à-porte.»

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE. Des dizaines de milliers de personnes manifestent à Prague contre les hausses de prix, l’UE et l’OTAN


La révolte sociale s’etend. «Ce n’est pas notre guerre ! on veut l’achat direct de gaz, dehors de l’UE et l’OTAN» crient les tchèques.
es événements récents dans ce pays d’Europe centrale sont un autre exemple de la manière dont la crise du capitalisme alimente l’instabilité politique en Europe . Ce n’est pas le seul endroit où cela se produit; En Grande-Bretagne, les grèves, les troubles et les protestations sociales se répandent déjà et augmentent en nombre et en importance, et dans d’autres pays comme la France ou l’Allemagne, les mois (et peut-être les années) à venir se pressent où la lutte des classes, ce moteur de la l’histoire que la classe dirigeante a toujours voulu enterrer, sera à nouveau plus présente.

Analyse des communistes sur les résultats électoraux au Chili : Les causes de la défaite du oui, le scénario actuel et les nouveaux défis pour la politique révolutionnaire


Le 4 septembre 2022 , plus de 13 millions de Chiliens (sur les 15 millions autorisés) se sont rendus aux urnes pour «approuver» ou «désapprouver» le texte constitutionnel (de 488 articles, et 57 articles transitoires) rédigé par les 155 conventionnels constituants. 63% des Chiliens ont voté contre la nouvelle Constitution lors du référendum.
Il est important de rappeler que lors de la consultation populaire tenue en octobre 2020, 78% des Chiliens ont déclaré NOUS VOULONS UNE NOUVELLE CONSTITUTION POLITIQUE. Et cette volonté populaire est toujours valable. Ce que le Chili vient de désapprouver, c’est le texte constitutionnel proposé, mais pas le processus constituant.
C’est la conséquence du manque de cohérence politique, et de la poursuite d’une ligne de subordination aux capitaux internes et externes auxquels ils sont intimement liés.

C’ est un avertissement à tout changement de cap dans les conditions actuelles dans lesquelles le pays est situé. Il suffisait de voir les nominations dans les ministères clés, pour avoir une vue d’ensemble de la politique du gouvernement actuel. En plus de beaucoup d’improvisation, d’autant plus que la majorité obtenue par Boric , un social-democrate, était due à un vote populaire pour empêcher la victoire de kast, le nazi.

PC AP : avec la démobilisation, avec l’insatisfaction des revendications populaires, avec sa soumission au fonds monétaire international et son gouvernement de soumission ,le rejet de la nouvelle constitution a largement remportée les voix.
Nous ne devons PAS disqualifier la classe prolétarienne, les couches populaires et les peuples du Chili pour les résultats électoraux, puisque nous comprenons que les causes de la défaite de l’Approbation sont principalement dans les actions du gouvernement Boric, du Front Amplio, du P » C » et ses agents du parti au pouvoir.

Pour une Assemblée constituante et Populaire , pour reconstruire le Chili !

Histoire et lutte de classe – Problématique de la tradition orale en tant que source historique- Par Ousmane Sow-


Ousmane Sow: «Une frange d’historiens étrangers soutient que l’Afrique n’a pas d’histoire puisque selon leur conception seuls les peuples qui ont l’habitude de consigner leur passer par écrit en ont une.
Ils n’entrevoient pas la possibilité d’utiliser la tradition orale comme source historique. Une question qui a longtemps suscité et suscite encore une sérieuse controverse.
Mais la tradition orale en tant que source historique est assez semblable par ses vertus et ses faiblesses aux sources écrites bien qu’elle apparaisse comme plus fragile que le document écrit .
S’il est facile de falsifier la tradition orale, il ne l’est pas moins de falsifier des sources écrites car tout discours ( oral ou écrit) reflète plus ou moins l’univers idéologique et les intérêts de son auteur.
Ainsi et pour conclure, quand une tradition orale et bien éprouvée elle est comparable à une source écrite, si ce n’est que les données quantitatives de cette dernière sont plus sûres. En revanche la tradition orale est plus explicite et reflète mieux la psychologie sociale d’un peuple, les idées, le système de valeurs, la conception du monde d’une société à un moment donné de son histoire…»

Alerte : l’ Algérie dans le collimateur de l’ OTAN


Alerte : L ‘ Otan a qualifié l’Algérie de «risque pour la sécurité de l’Europe» dans un communiqué truffé de mensonges à l’usage des grands médias. Cette alliance militaire affirme que le pays nord-africain suit l’exemple de la Russie car il utiliserait ses approvisionnements en gaz vers les pays européens comme une arme diplomatique……

DE LA CONSCIENCE DE CLASSE


La classe ouvrière doit prendre conscience que le capitalisme est un système criminel et qu’il fonde sa survie sur la guerre et l’exploitation de l’humanité et de la planète et que son seul objectif est l’accumulation du capital sans se soucier des êtres humains, des animaux, des jungles, des mers, des forêts qui dévastent et anéantissent avec leur cupidité.
La classe ouvrière doit s’organiser et lutter pour ses droits en tant que classe qui produit tout avec son effort, sachant que la seule alternative possible pour l’humanité et la planète est le système socialiste. ….

France: Ni Macron, ni LePen, Guerre sociale


Le régime de Macron et toutes les fortunes qui sont derrière lui, ne tient que par la répression, le mensonge et la propagande. Macron n’est pas un rempart contre le fascisme.
Effrayés par le Mouvement des Gilets jaunes, ils ont fait 2 morts, 24 éborgnés, 5 mains arrachées, 315 blessés graves à la tête, 11000 personnes placées en garde à vue et 3000 condamnations.
Sous le régime de Macron ou de Le Pen, Les travailleurs, les salariés en général, la jeunesse et tous les opprimés doivent partout amplifier la guerre sociale. Car l’un ou l’autre, même s’il y a une différence de degré et non d’essence, sont les ennemis du peuple et du progrès. Ils n’ont d’autres choix que de mener des luttes quotidiennes pour améliorer temporairement leur situation sans jamais renoncer au combat politique de classe contre classe.