La France veut prendre possession de l’installation gazière du Yémen et envoie la légion étrangère.


Le gouvernement de salut national (NSG) au Yémen s’est dit préoccupé par ce qu’il a qualifié d’activité «suspecte» des troupes américaines et françaises stationnées au sud du pays déchiré par la guerre.
Légion étrangère française, une force militaire française composée de ressortissants étrangers, est arrivée dans la province yéménite de Shabwah pour assurer le contrôle de l’installation gazière de Balhaf.