Date historique: le 3 Juillet 2022, la République Populaire de Lougansk est libérée des hordes nazies. En avant pour le Donetsk!


Le 3 juillet 2022, marque le jour de la libération de la République Populaire de Lougansk des envahisseurs ukrainiens-fascistes.
Les habitants de Lissitchansk ont accueilli les soldats russes et ceux de la RPL comme des libérateurs, leur disant combien ils les ont attendus.
dans leur fuite, les soldats ukrainiens ont abandonné derrière eux plus de 700 véhicules blindés dont du matériel de l’OTAN qui leur avait été fourni par les pays occidentaux .
En avant pour le Donetsk!

Dr. Volodymyr & Mr. Zelensky : la face cachée du président ukrainien


Le problème de l’Ukraine est que son président, bon gré ou mal gré, a cédé son pouvoir aux extrémistes sur le plan intérieur et aux militaires de l’Otan sur le plan extérieur pour s’adonner au plaisir d’être adulé par les foules du monde entier
On rappelle qu’il a été élu avec le score canon de 73,2 % des voix en promettant de mettre fin à la corruption, de mener l’Ukraine sur le chemin du progrès et de la civilisation, et surtout de faire la paix avec les russophones du Donbass. Aussitôt élu, il va trahir toutes ses promesses avec un zèle si intempestif que sa cote de popularité tombera à 23 % en janvier 2022, au point de se faire distancer par ses deux principaux adversaires.
Dès mai 2019, pour satisfaire ses sponsors oligarques, le nouvel élu lance un programme massif de privatisation du sol portant sur 40 millions d’hectares de bonnes terres agricoles sous prétexte que le moratoire sur la vente des terres aurait fait perdre des milliards de dollars au PIB du pays. Dans la foulée des programmes de « décommunisation » et de « dérussification » entamés depuis le coup d’État pro-états-unien de février 2014, il lance une vaste opération de privatisation des biens d’État, d’austérité budgétaire, de dérégulation des lois sur le travail et de démantèlement des syndicats, ce qui fâche une majorité d’Ukrainiens qui n’avaient pas compris ce que leur candidat entendait par « progrès », « occidentalisation » et « normalisation » de l’économie ukrainienne………

L’ONU confirme les crimes contre l’humanité commis par l’armée ukrainienne


Le rapport du Haut-Commissariat aux droits de l’homme a révélé l’étendue des violations commises par l’armée ukrainienne contre des soldats russes capturés ou des civils ukrainiens pro-russes dans des zones contrôlées par le gouvernement ukrainien.
Si l’ ONU, une organisation au service de l’ impérialisme atlantiste, ou «la caverne de brigands» pour paraphraser Lénine sur la SDN, dévoile ses crimes contre l’ ‘humanité commises par l’armée ukrainienne infestés de nazillons, c’est qu’ils veulent désamorcer les tensions. Environ 4 millions de personnes vivent dans le Donbass et depuis 2014, elles subissent en permanence les attaques militaires du gouvernement central ukrainien, avec le bilan incroyable d’environ 15 000 morts. Ces dernières semaines, en raison de l’incursion de l’armée ukrainienne dans le Donbass, quelque 80 000 personnes ont dû quitter la région pour se réfugier en Fédération de Russie.
Mais les Nations Unies se sont tus sur les crimes dans le Donbass et les 15000 civils massacrés durant toutes ces années , pourquoi dénoncent ils maintenant les nazillons ukrainiens ?

Contre les positions dogmatiques et la théorie des deux démons en Ukraine (les NI NI). Notre soutien va à la Russie qui lutte contre les Néo-nazis ukrainiens pour défendre les peuples meurtris du Donbass contre l’OTAN, USA, et UE.


Notre soutien TOTAL va à la Russie qui lutte contre les néo-nazis ukrainiens pour défendre les peuples meurtries du Donbass attaqués par L’OTAN, USA, ET UE!
L’ennemi principal c’est l’impérialisme yanqui et l’OTAN.
« Pour la première fois depuis la 2nde guerre mondiale, L’OTAN est humiliée et réduite à un club de spectateur. Ceci mériterait une célébration mondiale car c’est un triomphe de la multipolarité, mais la médiocrité intellectuelle de la gauche globale, le réduit aux déclarations de « NON A LA GUERRE ». Gustavo Borges Revilla, directeur de Misión Verdad.

POLOGNE- manipulation de l’histoire: le massacre de Katyn est un mensonge anticommuniste (un de plus)


L’affirmation selon laquelle les troupes soviétiques auraient assassiné entre 14 800 et 22 000 prisonniers de guerre polonais dans ce qu’on appelle le « massacre de Katyn » constitue l’un des plus grands mensonges historiques du XXe siècle.
« Katyn » est à la base du nationalisme réactionnaire polonais actuel.

La Russie reste ferme contre la dernière provocation impérialiste en Ukraine et reconnaît l’indépendance des républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk- Message du Parti communiste russe (KPRF).


Cela fait déjà 8 ans que nous soutenons ces territoires bombardés, assiégés, maltraités et oubliés. Pour toutes les victimes, dont la liste serait interminable. Félicitations aux habitants de Donetsk et Lougansk ! La reconnaissance des Républiques populaires de Lougansk et de Donetsk n’est pas un caprice géopolitique de la Russie , c’est une revendication de ces peuples. Le 11 mai 2014, un référendum a eu lieu. -74,87% ont participé -OUI indépendance, 89,07% -NON indépendance, 10,19% -Nul, 0,74%.
C est sur proposition du Parti communiste qui depuis 8 ans insiste sur la nécessité de proteger le Donbass contre les incursions des neo nazis ukrainiens que finalement le vote a été obtenu a la Douma. PKRF- Zyuganov : «La situation avec la mise en œuvre du plan multilatéral de Washington pour asservir l’Ukraine, diaboliser la Russie et affaiblir l’Europe est devenue extrêmement transparente aujourd’hui.
Sur la scène internationale, le moment est venu de lancer une offensive politique décisive contre toute tentative de réhabilitation du fascisme.
La tâche de dénazification de l’Ukraine doit devenir la préoccupation la plus importante de la communauté internationale.»

Du Nord au Sud, l’Italie bloquée


Les camionneurs, les dockers de genes , Trieste , Ancona , d’autres salariés, de simples citoyens, beaucoup d’étudiants ont rejoint les manifestations un peu partout : à Florence, à Turin, à Milan devant le tribunal, l’université et le siège de la télévision d’État, la Rai, dans les petites villes et dans la capitale Rome, au cirque Maximus. Les préfectures et la police sont en alerte. Les initiatives contre le Green pass ont lieu devant les « entrées des entreprises » et « aux aéroports, ports, nœuds routiers, autoroutes et voies ferrées, visant à créer des désagréments pouvant entraver la régularité des services et des activités de la production », écrit dans une circulaire le Ministère de la Sécurité publique.