«Je devais dire que c’était grave.» Le médecin qui a découvert Omicron révèle la pression subie par les gouvernements européens


Cette nouvelle doit être diffusée au maximum, même si l’on sait que les medias mainstream tenteront de la cacher, car ce sont les nouvelles qui anéantissent toute tentative de prolonger une urgence qui n’a plus de raison d’être, qui trompent la direction de la pandémie, en utilisant la variante omicron comme prétexte.