Holodomor, le nouvel avatar de l’anticommunisme «européen»: les ukronazis de Kiev accuse le président Poutine d ‘agir comme Staline !(+doc)


L’ukronazi mercenaire de l’ Otan , Zelensky vient d’ écrire sur Telegram : «Jadis , ils ont essayé de nous détruire par la faim, maintenant par l ‘obscurité et le froid » – La journée du mythe de l’Holodomor intervient alors que les ukronazis et l’ Otan ont plongé le pays dans le chaos et la pauvreté. Sans gene l’ukronazi accuse la Russie. Mais on va lui rafraichir la mémoire car L’ URSS de Staline n’ a pas de responsabilité dans cette famine. Cette pénurie, ou cette famine, fut le résultat de phénomènes naturels et socio-politiques. L ‘Holodomor est un des grands mensonges contre l Union Soviétique, crée par Goebbels , et propagé par William Hearst, le magnat des médias américains – La famine oui, elle eut lieu , mais elle ne fut en aucun cas planifiée par les Soviétiques. Le mythe de l’ Holodomor a déjà été démystifié par des historiens et des universitaires du Canada, de Belgique, d’Italie, de France, du Brésil et par des docteurs en histoire de Russie et meme d’Ukraine . Dans sa déclaration Zelensky fait un usage politique de l’histoire. Donc un peu d’ histoire:

La connexion néofasciste (Ukraine, Italie, entité sioniste)


Cinq membres d’une organisation néonazie italienne connue sous le nom d'»Ordre de Hagal» ont été arrêtés le 15 novembre tandis qu’un autre membre est toujours recherché par les autorités. Il se trouvait en Ukraine, combattant les forces russes aux côtés du bataillon Azov, qui a été officiellement intégré à l’armée ukrainienne. 
Des membres de l’Ordre de Hagal auraient entretenu des contacts «directs et fréquents» sur Telegram non seulement avec le bataillon Azov, mais aussi avec les formations militaires ukrainiennes néo-nazies Secteur droit et Centuria , «probablement en vue d’un éventuel recrutement dans les rangs de ces derniers». des groupes combattants », selon les médias italiens .
Mais l’Ukraine n’est pas le seul pays à avoir été visité par des membres de l’Ordre de Hagal ; «Certains membres» se sont également rendus en Israël pour s’entraîner au Krav Maga et au maniement des armes longues et courtes», selon des responsables de la police. En fait, ils ont même reçu des diplômes pour avoir suivi la formation.

ANTI -IMPERIALISME: LES RÉGIONS DU DONBASS, DE KHERSON ET DE ZAPOROJIÉ ONT VOTÉ MASSIVEMENT POUR LEUR INTÉGRATION À LA FÉDÉRATION DE RUSSIE: CE QUI VA CHANGER


Le 27 septembre 2022, après cinq jours de scrutin, les régions du Donbass (RPD et RPL – Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk), de Kherson et de Zaporojié, ont voté à une écrasante majorité pour leur intégration à la fédération de Russie. Les observateurs internationaux venus pour surveiller le scrutin n’ont vu aucune violation d’aucune sorte et estiment que le vote est légitime. Purnima Anand, observatrice de l’Inde, présidente du Forum international des BRICS, a parlé de ses impressions sur ce qu’elle a vu en RPD.»Toutes les personnes que j’ai interrogées m’ont déclarée avoir voté pour l’intégration de la RPD au sein de la fédération de Russie, et ont infirmé les déclarations des médias ukrainiens et occidentaux sur le fait que les gens seraient obligés de voter avec un fusil mitrailleur sur la tempe. Beaucoup de gens m’ont même demandé si j’étais sérieuse lorsque je leur posais cette question, tant ces élucubrations semblent totalement délirantes aux habitants de la RPD.»

Ce qui va changer : Toute nouvelle attaque contre ces régions pourra être interprétée par Moscou comme une attaque contre l’intégrité territoriale et la souveraineté de la Russie.
Voir aussi les déclarations de la journaliste britannique Vanessa Beeley qui était sur place et faisait partie des observateurs. dans le lien:

En savoir plus sur les crimes et les violations des droits de l’homme commis par l’OTAN


Le role des USA dans la perpetuation de cette alliance militaire est directement liée a la defense des interets des grandes corporations Américaines et occidentales dans le monde .
L’administration Joe Biden a promis à l’Ukraine 39,87 milliards de dollars d’aide militaire au cours des six mois entre février et août 2022, pour une moyenne de 228 millions de dollars par jour, alimentant ce que même d’anciens responsables du gouvernement américain admettent être une « guerre par procuration brutale » qui cause des dizaines de des milliers de morts.
L’administration Biden a dépensé 39,87 milliards de dollars pour l’aide militaire en Ukraine entre le 25 février et 2022 (le lendemain de l’invasion russe) et le 19 août 2022.
Nous vous proposons ci-dessous une revue de l’histoire de l’OTAN. Voir plus dans le lien :

TUNIS: Emission spéciale avec radio Carmen: luttes populaires, monopoles, Otan, Impérialisme, Palestine, Chili, Guerre de l’ Eau, Autodétermination, Honneur et Rebellion, Fuerza Uno….


Le Bureau d ‘information Alba Granada North Africa s’entretient avec Ayda Chaabane de Radio Carmen , Tunis Luttes populaires, Monopoles, … Más

Pour en finir avec L ‘Ukraine: l’occident se prépare à piller ce pays avec une thérapie de choc capitaliste de privatisation, déréglementation, et réduction de la protection des travailleurs.


Les 4 et 5 juillet 2022, de hauts responsables des États-Unis, de l’UE, de la Grande-Bretagne, du Japon et de la Corée du Sud se sont réunis en Suisse pour une soi-disant « Conférence sur la relance de l’Ukraine ». 
Toutes ces conferences sur la reconstruction ne visent qu ‘un seul objectif: la privatisation généralisée des industries publiques et la déréglementation de l’économie.
Mais ces mesures sont tres impopulaires parmi les ukrainiens : un sondage a révélé que seulement 12,4% soutenaient la privatisation des entreprises publiques (SOE), alors que 49,9% s’y opposaient. (12 % supplémentaires étaient indifférents, tandis que 25,7 % n’avaient pas de réponse.
Dans un appel explicite à réduire les protections du travail, le document a attaqué les dernières lois pro-travailleurs en Ukraine, dont certaines sont un vestige de l’ère soviétique.
Dans le même ordre d’idées, le Plan national de relance a exhorté l’Ukraine à réduire les impôts des entreprises et des riches capitalistes.
Il s’agissait essentiellement d’un appel à l’Ukraine pour qu’elle abandonne sa souveraineté économique au capital occidental.
Rappelons que c’est en fait le Fonds monétaire international , et plus particulièrement le refus du président ukrainien démocratiquement élu, Viktor Ianoukovitch, d’accepter les demandes du FMI de réduire les salaires, de réduire les dépenses sociales et de mettre fin aux subventions à l’essence afin de s’intégrer à l’UE, qui l’a amené à se tourner vers la Russie pour un accord économique alternatif, ouvrant ainsi la voie aux « manifestations Euromaïdan » soutenues par l’Occident et finalement au coup d’État de 2014.

La nouvelle guerre mondiale c’est ce qu’on a sous le nez.


Il semblerait que les guerres qui se déroulent en ce moment ne soient pas des guerres ou ne soient pas mondiales, malgré le fait que les États-Unis ont leurs bases militaires réparties dans le monde entier et, surtout, dans certaines parties du monde.
Par exemple, la Syrie est un pays occupé militairement par les États-Unis et la Turquie, et régulièrement bombardé par Israël, qui occupe également les hauteurs du Golan.
Nous sommes dans une guerre mondiale permanente parce que les États-Unis et leur bras d’exécution, l’OTAN, l’ont imposé de cette façon.
Comme tous les voyous, Stoltenberg et ses sbires sont des grandes gueules qui vivent de l’intimidation permanente des plus craintifs. Ni l’OTAN ni les États membres ne peuvent avoir ou maintenir 300 000 soldats en attente.
Les membres de l’OTAN ne disposent que de quelques troupes capables d’aller immédiatement au front. La guerre d’Ukraine montre qu’ils n’ont même pas assez de munitions et d’armes pour une guerre à l’ancienne contre un adversaire comme la Russie ou la Chine.
L’OTAN est une relique de la guerre froide, un appareil politique qui reste en place pour que les États-Unis puissent contrôler l’Allemagne et, à travers elle, l’Europe. Le prétexte a toujours été «l’expansionnisme soviétique» et n’a pas changé depuis, bien qu’il n’y ait jamais eu d’expansion autre que celle de l’OTAN elle-même.
Son rôle est plus policier que militaire. Ce que la guerre d’Ukraine démontre, c’est que l’OTAN n’entrera jamais dans des guerres qu’elle ne peut pas gagner grâce à une supériorité écrasante de forces. Biden n’a pas envoyé de troupes en Ukraine, mais il en a envoyé en Somalie. Ce qui change, c’est l’adversaire.

En el corazón de Europa: ¿La «primavera» o el «otoño» de Praga en 1968?  preguntaba Robert- Jean Longuet el bisnieto de Marx-


La «primavera » de Praga fue la primera «revolución » de tercio pelo con el objetivo de transformar el Partido comunista checo en un partido social demócrata bajo el impulso del DUBCEK. A menudo militantes comunistas suelen todavía hablar de «invasion soviética» de Checoslovaquia cuando se refieren a este evento historico. Estas revoluciones de «tercio pelo» se multiplicaran en los países socialistas del EST, una falsa primavera socialista que llevara a la instauración de gobiernos ultra-derechistas y ultra capitalistas, miembros de la organización terrorista de la OTAN. Subrayemos que aparte Checoslovaquia todos los demás países del Est fueron países nazis antes de ser liberados por la URSS.
Dice Berlin Confindencial : «La ayuda militar fue solicitada por el gobierno checoslovaco a la URSS para “poner orden” en el país y asearlo de alborotadores pronorteamericanos.
La engañifa “social capitalista” de Dubcek realmente no consistía en reformar el comunismo, “democratizarlo”, higienizarlo, darle “rostro humano”, abrazar el pluralismo burgués (a pesar de que supuestamente el KSC o Partido Comunista checoslovaco mantendría el poder) y todas esas grandes fantasías “hollywoodienses” que siempre nos ha contado la propaganda del Oeste, sino poner a Checoslovaquia (a medio o corto plazo) a los pies de EEUU y dejar el país en manos del “capitalismo de rostro inhumano”, bajo una apariencia de reformas socialdemócratas (del estilo de Pablemos y el griego Tsipras, vamos) y, en el futuro, fuertemente neoliberal-conservadoras (entrar a saco con las privatizaciones), que iban a ser del gusto total de Washington, el FMI y la Europa de los mercaderes.» Cuantas verdades, companero!

La guerra imperialista contra Rusia y el suministro de armas occidentales a Ucrania


En los últimos cuatro meses, sólo Estados Unidos, según sus propias estimaciones, han proporcionado a Ucrania cerca de 10 mil millones de dólares, contando en ello mil sistemas antitanques, mil sistemas de misiles de defensa antiaérea, al menos 1.500 misiles de última generación tierra -aire. Un centenera de sistemas de artillería, al menos 100 helicópteros de combate, 10 mil unidades de armas ligeras. Suministros destinados a prolongar los combates lo que conlleva nuevas víctimas civiles .
Los suministros de armas a gran escala: armamentos, equipos y hasta facilitar el ingreso de mercenarios, unido a la ausencia absoluta de control a los grupos nacionalsocialistas que se han apoderado del gobierno de Kiev, ha dado como resultado un negocio multimillonario y que va a resultar en un peligro cierto para la propia Europa: el mercado negro de armas. La denominada Red de Internet Darnek se encuentra colmada de ofertas de venta, no sólo de armas ligeras, sino también de cohetes contracarros guiados y sistemas de defensa antiaérea.
No será ningún problema para organizaciones terroristas, de todos los signos, el obtener acceso a estas armas y utilizarlas contra los mismo que las han proporcionado. Un bumerán que tendrá esos gobiernos europeos, por ejemplo, tratando de deslindar responsabilidades cuando la muerte toque sus capitales. ……