La femme africaine sous le prisme de la rente impérialiste: le cas de la Tunisie


les femmes africaines, essentielles au secteur agricole local autant qu’à la tenue de leur ménage, sont également essentielles au secteur agricole et au secteur de la construction en France et en Europe. Par conséquent, les ouvrières agricoles tunisiennes ont un triple fardeau : elles nourrissent leur pays et le monde ; elles fournissent la main-d’œuvre nécessaire à la France et à l’Europe ; et ainsi participent, malgré elles à l’industrie mondialisée de la reproduction et de l’entretien de la main-d’œuvre surexploitée par la France et l’Europe. Ce chapitre suggère que ce travail non rémunéré, qui contribue directement au système capitaliste français, doit être analysé sous le prisme de la rente impérialiste extraite par la France.

Tunisie: vers une deuxième indépendance?- Terre tunisienne de Sirkis 1951 – documentaire effroyable


«Avec Afrique 50 (auquel Raymond Vogel a d’ailleurs participé), Terre tunisienne est l’un des tout premiers films anticoloniaux français. Réalisé en pleine guerre d’Indochine, le film prend un parti très engagé en plaidant pour l’indépendance de la Tunisie, qui est alors sous protectorat français.
La valeur documentaire de Terre tunisienne est particulièrement forte: le film donne à voir des images extrêmement rares pour l’époque, en particulier celles qui témoignent de la misère et des ravages du système colonial. En France, afin de contourner la censure, la Coopérative de Production et de Diffusion du Film (C.P.D.F) diffusa parfois Terre Tunisienne sous le titre de Terre au soleil.»

Aberration? Construire une mosquée là où il n’y a ni eau potable , ni école, ni un dispensaire? Le cas de la Commune de Foudhoul – Tunisie/ Alba Malta North Africa


Aberration? le cas de la petite commune de Foudhoul ( gouvernorat de Siliana) à 176 km de Tunis….. C’est dans … Más