Dr. Volodymyr & Mr. Zelensky : la face cachée du président ukrainien


Le problème de l’Ukraine est que son président, bon gré ou mal gré, a cédé son pouvoir aux extrémistes sur le plan intérieur et aux militaires de l’Otan sur le plan extérieur pour s’adonner au plaisir d’être adulé par les foules du monde entier
On rappelle qu’il a été élu avec le score canon de 73,2 % des voix en promettant de mettre fin à la corruption, de mener l’Ukraine sur le chemin du progrès et de la civilisation, et surtout de faire la paix avec les russophones du Donbass. Aussitôt élu, il va trahir toutes ses promesses avec un zèle si intempestif que sa cote de popularité tombera à 23 % en janvier 2022, au point de se faire distancer par ses deux principaux adversaires.
Dès mai 2019, pour satisfaire ses sponsors oligarques, le nouvel élu lance un programme massif de privatisation du sol portant sur 40 millions d’hectares de bonnes terres agricoles sous prétexte que le moratoire sur la vente des terres aurait fait perdre des milliards de dollars au PIB du pays. Dans la foulée des programmes de « décommunisation » et de « dérussification » entamés depuis le coup d’État pro-états-unien de février 2014, il lance une vaste opération de privatisation des biens d’État, d’austérité budgétaire, de dérégulation des lois sur le travail et de démantèlement des syndicats, ce qui fâche une majorité d’Ukrainiens qui n’avaient pas compris ce que leur candidat entendait par « progrès », « occidentalisation » et « normalisation » de l’économie ukrainienne………

L’imperialisme américain envahi à nouveau la Somalie au nom «des droits de l’homme»


Les États-Unis envahissent la Somalie pour assurer leur présence, après avoir perdu leur influence en Afrique par la Russie et la Chine. Le gouvernement des États-Unis et son complexe militaro -industriel a de nouveau envahit la Somalie afin de «combattre les forces terroristes de al Shabab» alors que TRUMP avait retiré ses troupes et a commencé à commettre des crimes en violation des droits de l’homme. Ou sont les journalistes ? ou sont les ONG? ou sont les condamnations de l’ ONU ?Les nouvelles dans les médias grand public continuent d’être que «Poutine a envahi l’Ukraine. Nous savons parfaitement que comme l’ a maintes fois souligné l’ historien et ancien diplomate Mohamed Hassan que Al Shabaab est désormais « devenu un fantôme invoqué par des forces extérieures pour empêcher le peuple somalien d’exercer ses droits démocratiques. Tous ces soi-disant experts de l’International Crisis Group présentent Al Shabaab comme la plus grande menace pour la région. Mais ce n’est plus vrai», a-t-il dit…… La guerre entre les États-Unis et l’OTAN contre la Russie en Ukraine a aggravé la situation en Somalie, qui dépend des importations des deux pays pour 90 % de son approvisionnement en blé.
Le but ultime des États-Unis est de renforcer leur emprise sur la région stratégique dans leur poursuite d’une confrontation avec la Chine. Si la guerre avec la Chine éclatait, les États-Unis pourraient utiliser la Somalie comme point d’étranglement pour fermer le commerce chinois via le canal de Suez vers l’Europe. Les revendications de contrer al-Shabab ne font que favoriser cette fin.

La Chine exige des explications sur les 26 laboratoires de guerre biologique USA en Ukraine, reconnus par Victoria Nuland, ex ambassadrice et vedette «humanitaire» du Maidan.


Les armes bactériologiques sont totalement interdites par l’ ONU. Mais les Etats Unis financent des centaines de laboratoires autours de la Russie et de la Chine. Sur quels type d’armes biologiques / virales travaillent les États-Unis? C’ est extrêmement inquiétant que l’ OTAN et USA ait pu les installer partout dans le monde, en Ukraine et en Géorgie en particulier.
La Chine demande a l’ Empire du Mensonge –
Pourquoi les USA ont bloqué le protocole de contrôle des armes biologiques pendant près de 29 ans ?
Pourquoi le régime USA n ‘ouvre pas Fort Derrick et les laboratoires étrangers pour des inspections indépendantes?»
Quels documents dans son ambassade à Kiev ils essayaient rapidement de détruire ?
Les États-Unis ont « 336 laboratoires dans 30 pays sous leur contrôle, dont 26 rien qu’en Ukraine. Elle doit pleinement rendre compte de ses activités militaires biologiques dans son pays et à l’étranger et se soumettre à une vérification multilatérale.

Pourquoi le vote de l’ Etat Tunisien contre la souveraineté nationale de la Russie à L ‘Assemblée Générale des Nations Unies?


A. Djebbali: «Concernant le vote de l’état tunisien pour la résolution onusienne sur l’Ukraine . Il faut savoir que le peuple tunisien est majoritairement contre L’OTAN et soutient spontanément l’intervention russe en Ukraine malgré  qu’il prouve de la haute sympathie avec les civiles et que paradoxalement la position diplomatique officielle de la Tunisie a été pour les Yankees et l’OTAN …
Le militant et écrivain arabe tunisien M. Al Toumi:
«Aujourd’hui, à l’occasion de ce qui se passe en Ukraine, il est nécessaire de comprendre les exigences de la question nationale et de la mettre au premier plan dans la lutte contre la tyrannie de l’oligarchie financière et de ses multinationales, de ses gouvernements en Amérique et en Europe, et son bras militaire représenté par l’Alliance atlantique, munie d’armes nucléaires de destruction massive, afin de mieux comprendre ce qui se passe dans le monde …
Ce qui devrait être clair aujourd’hui, c’est que mettre fin à la tyrannie mondiale destructrice est un acte qui donnerait un répit relatif aux peuples opprimés et aux États faibles,..»

Il ruolo dell’imperialismo di sinistra, o «maschera della Gestapo» –


Sinistrismo maschera della Gestapo’, questo era il titolo di un articolo con cui Pietro Secchia denunciava nel dicembre 1943 sul n. 6 de La nostra lotta le organizzazioni trotskiste e bordighiste che in nome di una lotta ‘rivoluzionaria’ contro il capitalismo attaccavano la vera lotta, quella armata, contro il nazifascismo.
Oggi poco e cambiato con certe organizzazioni e partiti di » sinistra» che difendono la tesi dei » tre imperialismi» e attribuiscono la responsabilità delle tensioni alle ‘grandi potenze imperialiste’. Assieme agli Stati Uniti ci sono la Cina e la Russia che vengono giudicate alla stregua degli americani….. niente di piu pericoloso per la lotta di classe internazionale e l’ indipendenza nazionale di paesi che vengono quotidianamente aggrediti come la Siria o l’Afganistan cosí come per la mobilizzazione dei lavoratori e dei popoli contro l’ imperialismo atlantista il piu aguerrito e criminale della storia dell’ umanità.