Le Parti communiste des Philippines décrit les politiques qui oppriment les non-vaccinés comme « discriminatoires, illégales, fascistes, cruelles et surtout dénuées de sens et stupides»


Le Parti communiste des Philippines décrit les politiques qui oppriment les non-vaccinés comme « discriminatoires, illégales, fascistes, cruelles et surtout dénuées de sens et stupides»
Depuis 2021, les grands capitalistes imposent «pas de piqûre, pas de travail» aux travailleurs non vaccinés et «pas de vax, pas d’entrée» dans des établissements tels que les centres commerciaux, les épiceries et autres espaces commerciaux. Il n’y a «pas de vax, pas de F2F» pour les enseignants et les étudiants. La politique « no vax, no 4Ps » et même le « no vax, no Christmas bonus » ont également été tentés, ce qui prive les travailleurs et les citoyens des avantages appropriés.

DEJA VU: Pfizer a falsifié les essais. Vont- ils être condamnés?


Un article paru sur le site du British Medical Journal  met en cause l’intégrité des données relatives à des essais cliniques évaluant le serum anti-Covid de Pfizer. Il s’appuie sur le témoignage de Brook Jackson, ancienne directrice régionale au sein de Ventavia Research Group, qui a été mise renvoyée après avoir dénoncé les pratiques de ce laboratoire texan, un sous-traitant de Pfizer. ….quoi qu’ il en coute … rappelons qu’ ‘en 2009 cette meme multinationale avait falsifié des données sur le NEUROTIN afin d être mis sur le marché , un médicament contre l’ épilepsie. Cette société a été deja condamnée plusieurs fois pour publicité mensongère, et commissions occultes avec des amendes qui dépassent les 2 milliards de dollars.

Le Parti communiste de la Fédération de Russie contre la vaccination obligatoire et de masse


 Sergueï  Oboukhov: «Le droit de se porter volontaire pour une intervention médicale est inscrit avec le sang victorieux de nos grands-pères et du Code de Nuremberg.»

Selon la dernière enquête « récente » de l’ICRC, seuls 10% des Russes sont effrayés par la possibilité d’être infectés par un covid (en mai – 7%). Alors que la hausse des prix effraie aujourd’hui plus de 40% des citoyens. C’est ce qui éclipse aujourd’hui toutes les peurs du covid, à la fois réelles et supposées.
Les deux tiers des citoyens sont contre la vaccination obligatoire. Et le Parti communiste de la Fédération de Russie défendra résolument la position de la majorité , y compris l’abolition de l’arnaque sous couvert de » médecine d’assurance «et la restauration du système soviétique de l’académicien Semashko – un système universel gratuit et de haute qualité.»

Vaccination: Most Deceptive Tool of Imperialism By Dr. Romeo F. Quijano


The real underlying cause of deaths in epidemics is the dysfunctional health care system brought about by chronic socio-economic underdevelopment characteristic of a semi-feudal and semi-colonial society victimized by imperialism, not the loss of vaccine confidence due to the “Dengvaxia scare”. Corporate hijacking of the health care system with the complicity of government, international institutions, mainstream medicine and various cohorts deprived the people of their right to health. Profit has become the primary driving factor in addressing a public health problem, not public welfare. Deregulation, privatization and liberalization, the hallmarks of corporate globalization, the new face of imperialism, have practically wiped-out whatever remaining affordable basic needs and social services, especially health services, are available to the majority of the population. Worse, under the guise of economic development, big business juggernaut in mining, plantations, coal, dams and other environmentally destructive and socially disruptive mega-projects have devastated community-empowering and truly sustainable, poverty alleviating, health promoting and climate resilient initiatives. The concomitant and worsening assaults (including extrajudicial killings) on fundamental human rights have subjected marginalized people to extreme physical, biological, psychological and social stress and have repeatedly been forced to be displaced from their land, homes, crops and other means of survival. Under these circumstances, infectious disease epidemics and other serious health problems are bound to arise and worsen. The root cause of epidemics in this country is imperialism. Liberation is the answer, not vaccination.